La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

La petite sonneuse de cloches

La petite sonneuse de cloches

Attal, Jérôme

Robert Laffont

  • 29 septembre 2019

    **" La petite sonneuse de cloches " de Jérôme Attal**
    **est le coup de coeur de la Maison de la presse de Caussade
    [ dans le q u o i  l i r e ? #82](https://www.onlalu.com/2019/09/24/quoi-
    lire-82-coup-de-coeur-selection-libraires-48318)**

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • 8 septembre 2019

    « J’entendis le bruit d’un baiser, et la cloche tinta le point du jour ». Comment le baiser furtif d’une petite sonneuse de cloches a-t-il pu assez marquer les mémoires de Chateaubriand pour qu’il l’inscrive jusque dans l’outre tombe ?

    Il s’agit de la question à laquelle tente de répondre Joaquim, qui souhaite poursuivre les recherches entreprises par son défunt père en partant à Londres sur les traces de cette petite sonneuse. Parallèlement, est dressé le portrait du jeune chateaubriand, exilé dans cette même ville, et recherchant la petite sonneuse qui lui a donné un baiser.

    Lors de cette recherche d’un romantisme effréné, le lecteur suit parallèlement les aventures de Joaquim et François René, qui souhaitent retrouver tous deux la petite sonneuse de cloches, entre rencontres inattendues, énigmes de recherches, et soif de vérité. Au côté de Joaquim, le lecteur découvre ainsi ce désir ardent de connaître la réalité, ainsi que l’aboutissement de sa rencontre avec une mystérieuse jeune femme qui fait les mêmes recherches que lui et, au coté de François René, le lecteur retrouve ce souffle romantique découvert à la lecture de classiques : un romantisme poétique, mélancolique et éperdument passionné.

    À travers une écriture frémissante de sensibilité, Jérôme Attal disperse également des réflexions empreintes de poésie sur l’amour, l’âme humaine et la fuite du temps.

    Dans ce roman d’une singulière beauté, Jérôme Attal peint l’exaltation amoureuse de deux jeunes garçons, séparés par leurs époques et pourtant, rapprochés par cet universel sentiment amoureux digne des plus grands romans d’amour, qui révèle les épanchements sentimentaux d’un poète empreint d’un sentiment lyrique d’exaltation amoureuse.

    Ce doux roman à l’écriture incroyablement poétique s’accorde parfaitement avec l’univers tendrement romantique de chateaubriand.

    Une magnifique découverte pour tous les amateurs de littérature classique, de romantisme, et de poésie. Sublime !


  • par (Libraire)
    26 août 2019

    Mystères londoniens

    La fin du XVIIIème est pour Chateaubriand synonyme d'exil, lui qui quitte la France pour l'Angleterre afin d'échapper à la Terreur. Il raconte dans ses mémoires d'Outre-tombe, alors qu'il est enfermé de nuit dans l'abbaye de Westminster, avoir échangé un baiser avec la sonneuse de cloche de l'édifice. Cette anecdote est au cœur du livre d'un professeur de lettre consacré aux amours secrets des écrivains : lorsque celui-ci décède, son fils s'empare du projet et se rend dans la capitale britannique pour élucider le mystère. Jérome Attal propose avec ce texte l'un des livres les plus réjouissants de la rentrée, à la fois histoire d'amour empreinte de romanesque, fresque historique et parcours initiatique. Un récit flamboyant, d'une tendresse infinie, un plaisir de lecture que l'on savoure jusqu’à la dernière page.


  • par (Libraire)
    21 août 2019

    1793. Chateaubriand exilé à Londres, reçoit le baiser d’une sonneuse de cloches de Westminster.
    Et c'est le début des mystères, d'apparitions qui vont susciter la passion, de rencontres insolites,
    de coïncidences très troublantes...
    Un récit mené tambour battant, habité par des êtres pleins de fougue et usant de tous les registres...


  • par (Libraire)
    10 août 2019

    Conseillé par Jeanne, lectrice de la librairie Gibier

    On peut se laisser emporter par ce récit où se superposent deux quêtes amoureuses incandescentes, de nos jours et dans le Londres de la fin du XVIIIe siècle, opaque et mystérieux, refuge des migrants français fuyant la Révolution française. Ces déambulations romanesques d'hier et d'aujourd'hui nous propulsent dans une oeuvre romanesque aux accents romantiques... où, malheureusement, parfois l'auteur tire un peu trop sur la corde stylistique !