La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

De la religion en Amérique: Essai d'histoire politique, Essai d'histoire politique
EAN13
9782070735266
ISBN
978-2-07-073526-6
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
L'esprit de la cité - Des hommes qui ont fait la France
Nombre de pages
256
Dimensions
24 x 15 x 2 cm
Poids
388 g
Langue
français
Code dewey
320
Fiches UNIMARC
S'identifier

De la religion en Amérique: Essai d'histoire politique

Essai d'histoire politique

De

Gallimard

L'esprit de la cité - Des hommes qui ont fait la France

Indisponible

Ce livre est en stock chez 3 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
En Amérique, tout semble imprégné de valeurs et de références religieuses : la politique, la morale, l'enseignement et jusqu'à la vie intime. Comme si l'esprit des premiers puritains continuait à régenter les lois et les mœurs de cette vieille démocratie. C'est ce rapport entre religion et politique, constitutif de l'identité nationale américaine depuis trois siècles, qu'explore le présent ouvrage. Il analyse la foi des pèlerins, la montée en puissance des sectes évangéliques, la «guerre des Bibles» entre catholiques et protestants au XIXᵉ siècle, l'invocation du Credo anglo-protestant contre l'afflux des nouveaux immigrés, l'annonce de la «mort de Dieu» dans les années 1930, ou l'usage plus récent du fondamentalisme religieux à des fins électorales... Au fil des chapitres, il met en évidence deux conceptions rivales de la nation : l'une, séculière, qui puise ses racines dans l'héritage des Lumières ; l'autre baignée dans la culture des puritains et ses avatars. Dès l'origine, les Fondateurs ont érigé un «mur de séparation» entre l'Église et l'État - qui sera parfois ébranlé et toujours reconstruit. Mais cet essai ne se limite pas au seul discours de l'Amérique sur elle-même. Il ne cesse de solliciter, de Voltaire à Sartre, le regard tantôt avisé et plus souvent biaisé des Français, séduits par l'exotisme d'une Amérique si étrangère à leur tradition nationale et à leurs habitudes de pensée.
Denis Lacorne, directeur de recherches au CERI-Sciences Po, est notamment l'auteur de L'Invention de la République (1991) et de La Crise de l'identité américaine (1997).
S'identifier pour envoyer des commentaires.