La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Commandant, roman
EAN13
9782246835059
ISBN
978-2-246-83505-9
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature étrangère (1)
Nombre de pages
224
Dimensions
18,5 x 12 cm
Poids
225 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez 43 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Gibraltar, 3 octobre 1940. Salvatore Todaro, le Commandant du Cappellini, sous-marinier  de la Marine italienne, doit décider de la profondeur de navigation. Franchir le détroit de Gibraltar expose au plus grand des dangers, les Anglais tirent en continu. Mais Todaro a l’habitude des missions périlleuses. Et celle-ci n’est pas des moindres  : tendre une embuscade au milieu de l’Atlantique.
Après des jours d’ennui et de diagonales inutiles, un navire est enfin repéré. Un cargo commercial. Il navigue dans la zone identifiée, tous feux éteints. Son pavillon demeure invisible. Mais l’Enseigne de vaisseau distingue un canon sur son pont. Todaro n’hésite pas  : il le torpille. Bientôt, des ennemis rejoignent le périmètre du sous-marin à la nage. «  Commandant, qu’est-ce qu’on fait  ?  ». Cette question, Todaro se la pose depuis des jours. Il prend alors la décision, enfreignant tous les ordres reçus, de secourir ceux qui étaient jusqu’à présent des adversaires et qu’il considère désormais comme des naufragés. De là, une cohabitation de plusieurs jours dans un espace exigu met les nerfs de son équipage à rude épreuve. Ainsi chargé, le sous-marin ne peut plus s’immerger, faisant prendre tous les risques à ses propres hommes…
À travers les voix de plusieurs membres de l’équipage, Sandro Veronesi, avec le réalisateur italien Edoardo de Angelis, reconstruit cet épisode bien réel de la Seconde Guerre mondiale, avec toute la puissance narrative qui est la sienne. Le Commandant Todaro, sous leur plume, devient un personnage inoubliable d’humanité et de force de caractère. Car sauver des vies en mer n'est pas seulement une obligation légale, mais bien une obligation morale, comme le proclame le Commandant  : « Nous sommes des marins, des marins italiens, nous avons deux mille ans de civilisation derrière nous, et nous agissons en conséquence. »

Traduit de l'italien par Dominique Vittoz
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Sandro Veronesi