La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

L'Infini dans un contour
EAN13
9782382923009
ISBN
978-2-38292-300-9
Éditeur
Bouquins
Date de publication
Nombre de pages
1312
Dimensions
20 x 13,5 x 4 cm
Poids
774 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Infini dans un contour

De

Préface de

Bouquins

Indisponible

Ce livre est en stock chez 44 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Annie Le Brun est poète. Elle a écrit des essais consacrés, entre autres, au genre noir à la fin du XVIIIe siècle, au marquis de Sade, à la littérature, à la laideur et à la beauté. Cet ouvrage donne à lire la part essentielle de son œuvre.
De ne m'être jamais prise pour un écrivain ni de n'avoir jamais projeté de faire œuvre, j'ai écrit seulement pour savoir où j'allais. Il s'ensuit que façon d'être, façon de penser, façon d'écrire sont alors si imbriquées que tout y fait sens. Aucun soir ne ressemble à un autre, surtout quand la formulation d'une impression, d'une sensation et même d'une idée en dépend...S'il m'est arrivé d'évoquer la dérive au long cours à laquelle j'ai souhaité que ma vie ressemble, alors les livres correspondent autant aux îles abordées qu'à la constitution de nouveaux atolls, les unes et les autres continuellement retravaillés par les vents et courants d'un enchevêtrement de temps courts et de temps longs. Comme s'il s'agissait de trouver la forme susceptible d'affronter le néant sinon de le conjurer. Sans doute n'ai-je jamais cédé sur le désir insistant, formulé dès le départ, de voir s'élargir l'horizon, mais je dois à une note tardive de Victor Hugo de supposer que je n'ai cessé d'y chercher ce qui pourrait bien ressembler à l'infini dans un contour.A. L. B.
​Ce volume contient : Ombre pour ombre ; Les Châteaux de la subversion ; Soudain un bloc d'abîme, Sade ; Appel d'air ; Surréalisme et subversion poétique ; Perspective dépravée ; Pour Aimé Césaire ; Du trop de réalité ; Si rien avait une forme, ce serait cela ; " Voici venir l'amour du fin fond des ténèbres " ; Ce qui n'a pas de prix.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...