La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

EAN13
9782356541161
ISBN
978-2-35654-116-1
Éditeur
Ypsilon
Date de publication
Nombre de pages
246
Dimensions
17 x 11,6 x 1,4 cm
Poids
212 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Croix et délice

& autres poèmes

Ypsilon

Offres

Croce e delizia (Croix et délice), est un livre central dans l’œuvre de Sandro Penna. Il paraît en 1958, chez Longanesi, 3e volume d’une nouvelle collection de poésie dont les deux précédents sont L’usignolo della Chiesa Cattolica de Pier Paolo Pasolini et Alibi d’Elsa Morante. Pier Paolo Pasolini, Elsa Morante et Alberto Moravia apportent une aide fondamentale à la composition de ce recueil de poèmes, Sandro Penna comme toujours patauge dans son désordre et indécision. Il s’agit de 40 poèmes, sélectionnés dans sa production des dernières 30 années. Pour la première fois les dates 1927-1957 sont indiquées en page de titre, ce sera par la suite toujours le cas, cela signifie que chaque nouveau recueil proposera un choix de poèmes représentant, à un moment donné, le travail d’une vie et les poèmes préférés par l’auteur et ses amis. À la suite des 40 poèmes de Croix et délice, nous publions un choix plus ample de poèmes, datés de 1927 à 1977, tous traduits et sélectionnés par Bernard Simeone, dont la connaissance et la passion pour la poésie de Penna apparait dans la grande fidélité (terriblement difficile à atteindre et tenir) de sa traduction : « Dans un anonymat orgueilleusement vécu, Penna est à la fois présent au cours du monde par sa sensibilité exacerbée aux êtres et aux instants, et définitivement retranché dans la solitude de son désir, la hantise d’une éternelle enfance. Refusant tous les emblèmes de la modernité, il n’est est pas moins le spectateur passionné d’une vie quotidienne que ses poèmes soustraient à la précarité pour lui donner valeur universelle.» Enfin, ce volume se clôt sur trois magnifiques textes sur Sandro Penna et sa poésie écrits par ces grands auteurs qui lui furent proches : Pier Paolo Pasolini, Amelia Rosselli et Natalia Ginzburg. La simplicité de la langue de Penna est insaisissable, naturelle et ciselée, onirique et quotidienne, comme sa modestie fière et son innocence grivoise.
S'identifier pour envoyer des commentaires.