La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Brice F.

Natalia García Freire

Christian Bourgois

20,00
par (Libraire)
23 septembre 2021

Énorme coup de coeur de Brice, qui depuis la lecture de ce conte gothique équatorien, a encore des araignées qui grouillent de plaisir au creux du ventre.
Lettre d'un fils adressée à son père mort, Mortepeau relate la déliquescence d'une maison, d'une cellule familiale, après l'arrivée une nuit de deux étrangers, sales, brutaux, à l'aura magnétique. Mortepeau est une fulgurante évocation de la folie, l'oppression et la soumission, dans des codes narratifs propres à la fois à l'imaginaire sud-américain, mais aussi aux nouvelles fantastiques anglaises du XIXe.
Gregor Samsa assistant de l'intérieur à la Chute de la Maison Usher. Imaginez un peu...Maintenant rajoutez y la moiteur des nuits d'Équateur, quelques insectes rampants et une douce odeur de terre mouillée après la pluie. Enfin douce...un peu âcre aussi...
Un joyau noir et flamboyant, peut-être à lire en dyptique avec le sublime Notre part de nuit, de Mariana Enriquez, Éditions du sous-sol ( autre dinguerie de cette rentrée littéraire ).

Luke Rhinehart

Aux forges de Vulcain

20,00
par (Libraire)
23 septembre 2021

La belle et mystérieuse Matari, - qui s'était enfoncée dans la nuit neigeuse dans l'espoir d'y mourir -, est sauvée et recueillie par Oboko, poète et moine bouddhiste, et son ami Izzi. Débute alors une course-poursuite haletante, entre huis clos et cavalcades, qui ne pourra trouver son issue que dans l'honneur ou la mort.
Pour la première fois traduit en français, ce roman de Luke Rhinehart, auteur de "L'Homme-Dé", récemment disparu, est une célébration de l'honneur, de l'amour et de l'amitié, et de l'éphémérité de l'existence.
Fasciné par la philosophie zen, Luke Rhinehart signe ici un vibrant hommage à la tradition littéraire japonaise (on pense beaucoup au magnifique La Pierre et le Sabre, d'Eiji Yoshikawa).
Émouvant, dépaysant et parfois pastiche, il se dévore comme un film de Kurosawa !

Akiz

Flammarion

20,00
par (Libraire)
25 août 2021

Quelque part entre Le Parfum, Ratatouille et Cauchemar en cuisine.
Une bombe sous cocaïne lancée avec virulence et cynisme dans le milieu de la haute gastronomie. Succulent !

par (Libraire)
25 août 2021

Déclaration d'amour, drôle, tendre et parfois très cinglante au personnage du Quichotte, qui nous invite à nous (re)plonger dans cette œuvre monumentale. Avec humour et passion, Lydie Salvayre convoque l'héritage de 500 ans de littérature et de pensée. Vivifiant !

Editions du Sous-Sol

25,00
par (Libraire)
23 août 2021

Attention, prodige !

On inspire bien, et on plonge. La lecture est avide et dévorante.
Car Notre Part de Nuit est un roman fascinant, incontestablement. Un roman d'un magnétisme exceptionnel, nuée organique et charnelle, cru et cruelle, au souffle épique et fantastique. Conteuse incroyable de maîtrise du rythme, des mots, des images, Mariana Enriquez embrasse 30 ans d'histoire de l'Argentine, de la dictature aux années SIDA, s'amusant à nous perdre dans les 60's insouciants du Londres de Bowie, pour mieux nous rattraper, au coin d'une rue sombre, une main sur l'épaule "non non, viens ici, ce n'est plus par là que l'on va."
Par le prisme de l'occulte, des maisons doubles, des messes noires aux musées des horreurs, c'est tout un exorcisme cathartique et allégorique de la violence du pouvoir, et de son emprise sur les êtres, les âmes, et les vies. Mais c'est aussi, en même temps, une exploration profonde des relations père/fils, de l'adolescence et des rites de passage à l'âge adulte, des vanités humaines, de la part de nuit que chacun porte en soi.
Et l'on repense alors à Faulkner : " Écrire, c'est comme craquer une allumette au coeur de la nuit en pleine forêt. Ce que vous comprenez alors, c'est combien il y a d'obscurité partout. La littérature ne sert pas à mieux voir. Elle sert seulement à mesurer l'épaisseur de l'ombre. "