La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Pascale B.

21,00
4 décembre 2021

s'enliser

Inspiré d’une histoire vraie, le roman raconte la fuite de Jacques Bonhomme, jeune agriculteur, acculée par l’administration. Récit de cette cavale de 9 jours d’un homme traqué alternant les témoignages de son entourage.

Corinne Royer s’est intéressée aux gens de la terre, aux paysans blessés par une politique agricole impitoyable et inadaptée. Elle développe avec sensibilité les sentiments de lutte, de révolte et les souffrances vécues par des familles qui fécondent leurs terres depuis des générations, la pression de la mécanique administrative …

Très beau et poignant plaidoyer sur le monde paysan, sur la survie du monde agricole dans une actualité peu adaptée, avec un beau personnage fragilisé mais plein d’espoir.

Jean-Baptiste de Froment

Aux forges de Vulcain

4 décembre 2021

Arcane

Egypte, de nos jours.
L’histoire d’Antoine Galland, quitté par sa femme, arrivant dans un club de vacances avec ses petites filles, se voyant proposer un jeu énigmatique : démasquer Badroulboudour, la femme idéale !...

Composant une fable courte, fantasque et drôle par son décalage, J.B de Froment entrelace la vie de cet homme avec son homonyme du 18ème siècle, premier traducteur des Milles et une nuits et auteur de Aladin et la lampe merveilleuse.

Ce récit, outre son style désinvolte, constitue un hommage à la littérature arabe via un passeur humble et parti de rien… avec une proportion historique voire politique.
Ecriture simple et fluide jusqu’à un dénouement amoureux paradoxal.

28 novembre 2021

de Mésopotamie à New-York

Roman de construction hétéroclite dont le fil conducteur est la mort imminente. Christophe Fauré, psychiatre spécialiste du deuil, réunit ici un patchwork d’expériences, d’observations, de signaux autour de la fin de vie.
Les personnages décrits et leurs parcours s’entrelacent dans l’espace et le temps et nous questionnent sur le mystère de la vie après la mort …Qu’advient-il de notre conscience ? La renaissance existe-t-elle ? Que penser des signes et des intuitions ? Quel est le pouvoir de l’Amour ?

Autant de questions énigmatiques et existentielles, romancées de avant JC à 2034.

28 novembre 2021

Manège désenchanté !

Au cœur de la Bretagne rurale, 27 portraits glanés d’hommes et de femmes. Chacun décrit en trois pages où rode la mort …

A chacun une histoire, un parcours, une misère, un malheur, rarement un bonheur … surtout des laissés pour compte, des meurtris, des vieillissants, des misérables, mais parfois des miraculés…

Des casse-cous, des suicidaires, des humiliés, des touchés coulés ; des hommes à l’étroit dans ce monde, s’amarrant au zinc pour des rasades d’espoir…. Puis soudain une notoriété, une personnalité encensée….


Autant de petites vies invisibles, de petites histoires ; des instantanés racontés avec bienveillance et poésie, d’une écriture amèrement humaine s’appliquant à doter chaque récit d’une chute….

Prix Femina Étranger 2021

Actes Sud

22,00
24 novembre 2021

Vie et liberté

Fazil, le narrateur, un étudiant pauvre, partage une pension de famille avec un travesti, un vendeur de contrefaçon, un rédacteur non conformiste, etc… chacun se faisant l’écho d’une société chaotique. Il tombe amoureux, fasciné, de Mme Hayat, ardente et charnelle quadragénaire pleine de mystères ; puis s’éprend de Sila, étudiante ; deux femmes étonnamment libres.

Le dernier roman de Ahmet Altan, écrit du fond de sa geôle, ouvre les portes de la liberté, de la vie, dans une Turquie qui bascule dans la répression et la censure. Face à la dégradation, la population est soit terrorisée, soit emprunte d’appétit de revanche ou d’exil….

Confronté au drame de près, Fazil résiste à cette dictature par la littérature mais aussi par l’amour et la sensualité. Comment gérer cette dualité sentimentale et lutter contre ce régime écrasant ?...

A découvrir…

« J’avoue que je peine à comprendre comment un seul être peut couvrir autant d’étendue dans la tête et le cœur d’un homme »