La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Serge W.

Amours
20 juin 2016

Un des plus beaux romans publiés en 2015

"Amours" est un roman superbe et d’une grande sensibilité, qui aborde de nombreux thèmes : l’amour charnel, l’amour maternel, l’éveil du corps ou encore la condition féminine au début du XXe siècle. La délicate et élégante musique de Léonor de Récondo nous ravit à nouveau avec ce texte magnifique et concis qu’il est impossible de lâcher. Un des plus beaux romans publiés en 2015 !

Mémoires d'un bon à rien
20 juin 2016

Dans ce savoureux récit autobiographique, Gary Shteyngart nous raconte avec beaucoup d'humour sa transformation de petit juif russe asthmatique "bon à rien" en écrivain new yorkais à la mode. Ce livre sur l'enfance, le déracinement, la découverte d’une autre culture est aussi une émouvante déclaration d'amour à ses parents.

L'Oubli

Healey, Emma

Pocket

17 juin 2015

Épatant !

Maud, attachante octogénaire en perte de mémoire cherche Elisabeth ... ou bien Sukey, c'est selon... Entre roman psychologique et polar, "L'Oubli" est un livre aussi palpitant que prenant mêlant tendresse et humour à une intrigue policière originale tout en nous embarquant dans les méandres de la mémoire avec brio. Épatant !

Jackie

Sabine Wespieser Éditeur

17 juin 2015

Un court récit émouvant

Kelly Dowland, joueuse de tuba trentenaire, commence à écrire un journal au moment où sa grand-mère centenaire s'approche de la mort.
Elle parle avec humour et tendresse de sa vie, de sa famille, de ses amis musiciens, de ses copines ...et bien sûr de Grand'ma.
Un court récit émouvant et plein de liberté, qui inaugure parfaitement la nouvelle collection de Poche de Sabine Wespieser.

Volt
17 juin 2015

Ce beau recueil de nouvelles met en scène des personnages souvent fracassés par la vie, par une catastrophe (humaine ou climatique) dans une petite ville de l'Amérique profonde. L'atmosphère étrange et suffocante qui s'en dégage, laisse entrevoir quelques magnifiques moments de grâce dans un univers d'une grande noirceur.