La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

MyriamPele

Je grignote surtout la nuit...Jamais rassasiée! Je lis surtout des romans, j'aime beaucoup les nouvelles et je commence à m'intéresser à la BD .

LE SONGE DE GOYA
25 juin 2019

Naufrage

Le peintre Goya, atteint de saturnisme, est en proie à des délires, des visions au cours de rêves et de retours au passé. Aurore Guitry dépeint cette époque de la vie du peintre d' une plume magistralement réaliste er empreinte d'une grande poésie. Fantômes des morts, souvenirs de la vie à la cour du roi d'Espagne, le lecteur est emporté dans un récit qui n'est pas sans rappeler les tableaux du maître.

Dérangé que je suis
17,00
25 juin 2019

Tendre folie

Ce pauvre "Dérangé ", modeste docker un peu simplet, tente de gagner sa vie avec son chariot de transport. Sa rencontre avec une femme troublante va le mener à accepter un défi qui l'oppose à l'infernal trio des "pipipi", trois collègues aussi bêtes que méchants. Dans un style truculent, réaliste et un peu décalé, Ali Samir nous entraîne dans une folle histoire, aux côtés de drôles de phénomènes.

Les Habits du plongeur abandonnés sur le rivage
20 juin 2019

Voyager sans papiers

En arrivant à Casablanca, Une femme venant de Miami se voit dépouillée de son sac à dos contenant son passeport, sa carte bancaire, son argent liquide. Suit une aventure rocambolesque d'un hôtel à l'autre, un emploi comme doublure d'une grande star de cinéma, et beaucoup de rencontres plus ou moins souhaitées. L'auteure nous entraîne dans un voyage mouvementé, mais surtout dans le passé de l'héroïne, à laquelle elle s'adresse en la tutoyant. Curieuse histoire.

Nadine Mouque
18,00
11 juin 2019

Banlieue noire

Le style de Hervé Prudon n'est pas simple lorsqu'on entre dans son roman: très proche de l'écriture automatique, des mots, des phrases se suivent, parfois une idée en amène une autre et finalement le lecteur apprend à apprivoiser l'histoire. Paul vit avec sa mère " M'man" dans un appartement d'une banlieue sinistre . Il avance dans la vie une bouteille de " Côtes" à la main. La quarantaine, mal dans sa peau. Une description sans pitié de la vie quotidienne dans les " Blattes" ( c'est le nom du quartier). Il va sans dire que ni le voisinage, ni les rencontres qu'il va faire ne l'aideront sur le chemin qu'il ne choisit pas. La présentation de Sylvie Péju, en début d'ouvrage, est intéressante.

Liptrot, Amy

Pocket

4 juin 2019

Troublantes Orcades

Quand cette jeune et jolie femme prend conscience de ses défaites : échec amoureux, perte de son emploi, escalade dans l'alcoolisme, elle est absolument seule, et épuisée. De Londres qui a connu sa dégringolade, elle retourne aux Orcades, cet archipel isolé au Nord de l'Ecosse, là où elle a vu le jour. Amy Liptrot nous emmène alors dans un magnifique voyage au cœur d'une nature magnifique : la mer, les phoques et l'observation minutieuse des oiseaux la fascinent et l'aident à se reconstruire. Un roman autobiographique à la limite du documentaire, dans lequel le lecteur ne pourra s'empêcher de rapprocher la femme de l'oiseau, dans son immense fragilité mais aussi sa force.