La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

La Grande Ourse *.

par (Libraire)
29 mai 2021

Par l'auteur de "Après la pluie" !

La ville de Kowloon rend les gens nostalgiques...
Sûrement à cause de ses vieux néons et ses immeubles délabrés, mal isolés, ...
Kujirai travaille dans une agence immobilière et agrémente sa journée entre pastèques et cigarettes. C'est une romance entre adultes saupoudrée d'une nostalgie et d'une mélancolie certaine.
... Et quel manga surprenant !!

Lou

Buchet-Chastel

17,00
par (Libraire)
24 mai 2021

Jubilatoire

Nan Aurousseau aime les ambiances masculines et l'humour noir, très noir. Ce dernier roman est un petit régal de lecture ! Ca commence très fort avec une terrifiante scène d'ouverture : une attaque d'ours ! Puis, l'essentiel du roman se passe à huis clos, avec quatre drôles de personnages enfermés à cause d'une terrible tempête de neige qui s'éternise...
Nan Aurousseau joue avec les codes du thriller, il s'amuse et nous aussi !

Aimé par Lou et Vanessa

Un récit d'Ariane Chemin

Éditions du Sous-sol

16,50
par (Libraire)
20 mai 2021

Le disparu volontaire

Qui n'a pas frémi de plaisir en lisant Milan Kundera la toute première fois ?
Ecrivain incontournable de ces quarante dernières années, Milan Kundera serait peut-être notre Salinger français. Celui qui se cache des regards pour mieux protéger son œuvre.
Ariane Chemin dresse le portrait de cet écrivain énigmatique dont on connaît l'œuvre mais pas l'existence. Récit passionnant et fouillé, véritable enquête de terrain, la journaliste a rencontré celles et ceux qui ont fait partie de la vie de Kundera, mais l'écrivain, lui, reste intouchable, reclus dans son appartement parisien, refusant toute interview. Seule Véra sa femme, laissera échapper quelques confidences.
Un récit passionnant qui fait revivre une période de bouillonnement intellectuel dans laquelle Milan Kundera est un acteur majeur.

Mila.

Belfond

22,50
par (Libraire)
18 mai 2021

Un très beau roman

"Hamnet et Hamlet sont en fait le même prénom parfaitement interchangeable dans les registres de Stratford de la fin du XVIe siècle et du début de XVIIe siècle." Cette citation en exergue d' Hamnet, le dernier roman de Maggie O'Farrell, aiguille tout de suite le lecteur car Hamlet (qui ne connait pas les affres du Prince du Danemark?) est une des pièces les plus connues du théâtre occidental. Apprendre qu'Hamnet, le fils de William Shakespeare, est mort à l'âge de 11 ans et que 4 ans plus tard la pièce Hamlet voyait le jour rend le lien de cause à effet encore plus évident.
Peu de choses sont connues de la vie de Shakespeare et la romancière a tissé un très beau roman à partir des quelques données connues. Malgré son thème dramatique et douloureux, la perte d'un enfant, l'auteure se concentre sur le personnage d'Agnès, la mère, jeune femme libre et solaire, guérisseuse et amoureuse, dont la douleur incommensurable nous touche. Maggie O' Farrell s'interroge sur comment une mère et un père ainsi que les soeurs d'Hamnet réagissent, survivent, voire transcendent le deuil de l'enfant.
Le nom de Shakespeare n'est à aucun moment mentionné même si tous les détails de la vie quotidienne de la famille nous ramène à lui. Malgré la dureté des faits, l' univers à la fois enchanté et très réaliste, servi par une écriture poétique et imagée, fait de la lecture de ce roman un moment de plaisir intense.

Sylvie P.

par (Libraire)
18 mai 2021

Eloge de la nuance

Déjà le titre est engageant !
Cet essai tacle l'intolérance et la haine qui remplacent trop souvent l'argumentation et la réflexion dans les débats actuels. 7 chapitres, 7 auteurs dans les textes desquels puise Birnbaum pour montrer que la nuance n'est pas tiédeur, ni lâcheté, mais courage.
A mettre dans toutes les mains !

Cécile