La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Annaïk K.

Je suis libraire chez Dialogues depuis 1995. J'ai officié dans presque tous les départements de la librairie, avec une préférence certaine pour le rayon Policier-SF-Fantasy, dans lequel je partage mes lectures et mes coups de coeur. Cette passion ne me quitte pas.
Il m'arrive aussi d'animer des rencontres entre les auteurs et leur public et c'est un
vrai bonheur.

L'Archipel des larmes
par (Libraire)
2 mai 2020

En quatre romans, Camilla Grebe s'est imposée comme une virtuose parmi les écrivains suédois d'intrigues policières. Depuis Un cri sous la glace, l'auteure ne cesse de se renouveler et de surprendre le lecteur par la maîtrise et l'ingéniosité dont elle fait preuve.
Cette fois, un tueur en série, qui sévit depuis de longues années sur l'archipel de Stockholm donnera du fil à retordre aux enquêteurs que nous retrouvons avec bonheur, Hanne, Malin et Manfred.
La construction de L'Archipel des larmes est magistrale, le talent de Camilla Grebe indéniable... Mais jusqu'où ira t-elle ?

November Road

HarperCollins

par (Libraire)
25 avril 2020

Le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy est assassiné à Dallas sous le regard effaré de la foule venue l'applaudir et devant les caméras de télévision du monde entier. Lorsqu'il apprend la nouvelle qui occupe toutes les conversations, Frank Guidry a un mauvais pressentiment : bras droit(ou plutôt gauche) du mafieux Carlos Marcello, il s'aperçoit qu'il a été mêlé sans le savoir aux préparatifs de l'assassinat du Président des États-Unis. Et se doute que Carlos Marcello va tenter de supprimer tous les témoins gênants. En cavale, Frank Guidry devra être plus que malin et vigilant s'il espère rester en vie...
Un excellent roman noir, aux nombreux rebondissements, que l'on n'est pas du tout pressé de refermer !

November Road

HarperCollins

7,90
par (Libraire)
25 avril 2020

Le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy est assassiné à Dallas sous le regard effaré de la foule venue l'applaudir et devant les caméras de télévision du monde entier. Lorsqu'il apprend la nouvelle qui occupe toutes les conversations, Frank Guidry a un mauvais pressentiment : bras droit (ou plutôt gauche) du mafieux Carlos Marcello, il s'aperçoit qu'il a été mêlé sans le savoir aux préparatifs de l'assassinat du Président des États-Unis. Et se doute que Carlos Marcello va tenter de supprimer tous les témoins gênants. En cavale, Frank Guidry devra être plus que malin et vigilant s'il espère rester en vie...
Un excellent roman noir, aux nombreux rebondissements, que l'on n'est pas du tout pressé de refermer !

Toute la violence des hommes
par (Libraire)
10 avril 2020

Nikola Stankovic est croate. Il a vécu, alors âgé de huit ans et enfermé dans une cave, le siège de Vukovar par l'armée serbe, qui dura trois mois. Aujourd'hui, il est devenu un graffeur absolument génial, mais la police bruxelloise l'interroge car il est suspecté de meurtre.
Je n'ai pas pu lâcher Nikola et son histoire tourmentée. J'ai retrouvé le Paul Colize talentueux et surprenant d'Un long moment de silence. Un auteur à découvrir !

Dans les geôles de Sibérie
par (Libraire)
9 avril 2020

Quand la réalité dépasse la fiction !

Mais qui est réellement Yoann Barbereau ? C'est la question que le lecteur se posera certainement après avoir refermé le récit de l'histoire sidérante vécue par l'auteur. Yoann Barbereau est un jeune homme brillant de trente ans, qui devient directeur d'une section délaissée de l'Alliance Française en Russie, à Irkoutsk plus précisément ; c'est suffisamment louche aux yeux du FSB pour qu'il se retrouve dans le collimateur de celui-ci, et que le piège se referme, direction la prison.
À partir de là, il apparaît clairement que Yoann Barbereau est un homme courageux, qui possède suffisamment de ressources en lui pour ne pas se laisser écraser ni intimider par la machinerie judiciaire russe. L'on imagine facilement Matthieu Kassowitz dans la peau de l'auteur, car son évasion est digne d'un agent surentraîné !
Un témoignage peu commun, j'en conseille vivement la lecture !