La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Pierre Loti

Biographie

Le roman, publié en 1892, où Pierre Loti décrit un Pays Basque folklorique qui
a marqué l'image de cette région au grand dépit des défenseurs de l'identité
basque.Ramuntcho dort. Tout à l'heure, il partira pour une de ces expéditions
clandestines dé l'autre côté de la frontière espagnole qui sont le métier
secret de tant d'hommes au pays basque. Dans la salle basse, sa mère Franchita
songe. II s'est déjà fait une solide réputation de joueur de pelote et le
voilà maintenant qui tâte de la contrebande. Il suit les traditions de sa
race, alors pourquoi s'inquiéter de l'avenir ? De plus il s'entend bien avec
Gracieuse, fille de Dolorès Detcharry qui fut l'amie d'enfance de Franchita
jusqu'à la fugue de celle-ci avec l'étranger, le père de Ramuntcho. Le mariage
des enfants serait une belle revanche sur cette Dolorès orgueilleuse et
bigote.Oui, Gracieuse aime Ramuntcho et lui promet de l'épouser quand il
reviendra du service militaire. Seulement la séparation dure trois ans,
pendant lesquels Dolorés se déchaîne : plutôt que de la donner au fils de
Franchita, elle préfère l'enfermer au couvent.D'un couvent ne peut-on sortir ?
C'est Arrochlcoa, le propre frère de Gracieuse, qui en suggère l'idée. Projet
sacrilège mais bien tentant pour un amoureux. C'est sur un enlèvement manqué
que s'achève ce roman célèbre où Pierre Loti dépeint avec talent l'âme et le
pays basques.Louis-Marie-Julien Viaud dit Pierre Loti est un écrivain et
officier de marine français, né le 14 janvier 1850 à Rochefort et mort le 10
juin 1923 à Hendaye. Pierre Loti, dont une grande partie de l'oeuvre est
d'inspiration autobiographique, s'est nourri de ses voyages pour écrire ses
romans, par exemple à Tahiti pour Le Mariage de Loti (Rarahu) (1882), au
Sénégal pour Le Roman d'un spahi (1881) ou au Japon pour Madame Chrysanthème
(1887). Il a gardé toute sa vie une attirance très forte pour la Turquie, où
le fascinait la place de la sensualité : il l'illustre notamment dans Aziyadé
(1879), et sa suite Fantôme d'Orient (1892). Pierre Loti a également exploité
l'exotisme régional dans certaines de ses oeuvres les plus connues, comme
celui de la Bretagne dans le roman Mon frère Yves (1883) ou Pêcheur d'Islande
(1886), et du Pays basque dans Ramuntcho (1897). Membre de l'Académie
française à partir de 1891, il meurt en 1923, a droit à des funérailles
nationales et est enterré à Saint-Pierre-d'Oléron, sur l'île d'Oléron, dans le
jardin d'une maison ayant appartenu à sa famille.

Contributions de Pierre Loti

Voir tout (351)