La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Honoré de Balzac

Biographie

Le Colonel Chabert, un héros de l'épopée napoléonienne qu'on avait cru mort à
la bataille d'Eylau (1807) réapparaît sous la Restauration. Il a tout perdu :
sa femme, qui s'est remariée avec un comte du nouveau régime et préférerait
Chabert mort, et sa fortune qu'elle s'est appropriée. Ému par la détresse du
vieux soldat, le brillant avoué Derville tentera de lui faire retrouver ses
droits. Ce roman, un peu à part dans La Comédie Humaine, n'en reprend qu'un
seul personnage, Derville. Il oppose aux valeurs de fidélité, de bravoure et
d'honneur qu'incarne le vieux « grognard », le monde de l'argent sans
scrupules sur lequel il se brise.Les premiers mots :« - Allons ! encore notre
vieux carrick !Cette exclamation échappait à un clerc appartenant au genre de
ceux qu'on appelle dans les études des saute-ruisseaux, et qui mordait en ce
moment de fort bon appétit dans un morceau de pain... L'histoire commence dans
une étude d'avoué où des clercs font des plaisanteries pendant qu'ils
travaillent. Puis arrive un vieil homme : tous se moquent de lui, car il porte
des vêtements très anciens. Le vieil homme dit qu'il doit parler avec le
patron de l'étude, maître Derville. Les clercs lui disent que maître Derville
ne voit ses clients qu'à minuit. En réponse à la question d'un saute-ruisseau,
le vieil homme, avant de sortir, déclare être le colonel Chabert, mort à la
bataille d'Eylau. Le colonel Chabert revient la nuit au bureau de maître
Derville, et l'avoué lui accorde une entrevue. Chabert raconte alors son
histoire.Hyacinthe Chabert, enfant trouvé, a gagné ses galons de colonel dans
la Garde impériale en participant à l'expédition d'Égypte de Napoléon Ier. Il
a épousé Rose Chapotel, une fille de joie qu'il a installée dans un luxueux
hôtel particulier.Pendant la bataille d'Eylau, en 1807, blessé en participant
à la charge monumentale donnée par Joachim Murat qui force l'ennemi à la
retraite , il est déclaré mort. Mais, enfoui sous une montagne de cadavres, il
est resté en vie.Le colonel a cependant réussi à faire reconnaître son
identité de l'autre côté du Rhin et, après de longs détours, revient à Paris
en 1817, pour découvrir que Rose Chapotel, remariée à un homme avide de
pouvoir dont elle a deux enfants, porte maintenant le nom de « comtesse
Ferraud ». Elle a d'autre part liquidé tous les biens du colonel Chabert, en
minimisant sa succession.La fortune du colonel a été distribuée à sa femme, au
fisc et aux hospices de Paris.

Contributions de Honoré de Balzac

Voir tout (1497)