La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Poesies Devenues Chansons
EAN13
3540139869583
Dimensions
12 x 14 x 1,5 cm
Poids
120 g

Poesies Devenues Chansons

De

Socadisc Europ' Distribution

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Aragon« Poésies devenues chansons » par Georges Brassens, Léo Ferré, Francesca Solleville, Marc Ogeret, Monique Morelli, Catherine Sauvage, Jacques Bertin, Colette Magny …LOUIS ARAGON (1897 - 1982)Enfant naturel, élevé par sa mère dans l’ignorance totale de l’identité d’un père qui se révélera être préfet de police et ami personnel d’Adolphe Thiers, le bourreau de la Commune, Louis Aragon - bachelier à dix-sept ans - entreprend des études de médecine, à la veille de la Première Guerre mondiale. Il se retrouve alors à l’hôpital Broussais, où il fait la connaissance d’un autre étudiant, comme lui épris de poésie : André Breton. Au lendemain de la guerre, qu’il effectue comme médecin auxiliaire, il retrouve Breton qui, entre-temps, s’est engagé dans l’aventure dadaïste. En 1919, avec un troisième jeune poète (Philippe Soupault), ils fondent la revue “ Littérature ” qui, jusqu’à sa disparition en juin 1924, sera le fer de lance du mouvement surréaliste.En 1920, Louis Aragon publie son premier recueil de poèmes (“ Feu de joie ”), dans lequel il pratique l’écriture automatique. Au cours des années suivantes, il alterne poésie, romans et essais ; faisant déjà preuve de cette remarquable facilité de plume qui fera de son œuvre l’une des plus riches et des plus abondantes du siècle. Une fécondité qui n’est pas sans rappeler celle de Victor Hugo ; auquel il finira, d’ailleurs, par ressembler de plus en plus, au fil des ans, à mesure que s’affirmeront le classicisme de son style, sa virtuosité métrique, son sens aigu du réalisme, ainsi que le souffle épique, les préoccupations sociales et la foi en l’homme qui sous-tendent la majeure partie de son œuvre, à partir de sa rupture avec les surréalistes, en 1931. Cette filiation évidente avec le poète de “ La légende des siècles ” sera, d’ailleurs, pleinement assumée par Aragon qui ira jusqu’à publier, en 1964, un essai intitulé “ Avez-vous lu Victor Hugo ? ”En novembre 1928, Elsa Triolet devient la compagne du poète. Désormais, cette petite femme énergique d’origine russe sera son inspiratrice suprême - et sublimée comme telle - et pèsera lourdement sur les choix idéologiques et esthétiques de son amant, auquel elle fera découvrir l’URSS et le “ réalisme-socialiste ”.Dès lors, l’ancien fondateur du mouvement surréaliste s’affirmera comme le plus classique et le plus réaliste des grands poètes français du XXe siècle. Ce qui ne l’empêchera pas de cultiver toujours une liberté de ton et un sens de l’image immédiate hérités du surréalisme, mais canalisés par une rigueur stylistique exemplaire, une aisance quasi-diabolique pour se jouer des rigueurs de la prosodie traditionnelle, et une constante recherche du vrai.Si l’on ajoute à cela une musicalité parfaite et jamais prise en défaut, il devient évident que l’œuvre poétique d’Aragon était, plus que toute autre, faite pour être mise en chansons.Marc RobineCD 11 Que serais-je sans toi ? 2 L’étrangère 3 Oh ! la guitare4 Aimer à
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Louis Aragon