La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Fils du feu
EAN13
9782246862116
ISBN
978-2-246-86211-6
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
160
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
170 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Nés sous les feux de la forge où s’attèle leur père, ils étaient Fils du feu, donc fils de roi, destinés à briller. Mais l’un des deux frères décède précocement et laisse derrière lui des parents endeuillés et un frère orphelin. Face à la peine, chacun s’invente sa parade : si le père s’efface dans les vagues de l’ivresse, la mère choisit de faire comme si rien ne s’était passé. Et comment interdire à sa mère de dresser le couvert d’un fantôme rêvé ou de border chaque nuit un lit depuis longtemps vidé ? Pourquoi ne pas plutôt entrer dans cette danse où la gaité renait ? Une fois devenu adulte et peintre confirmé, le narrateur, fils du feu survivant, retrouvera la paix dans les tableaux qu’il crée et raconte à présent. Ainsi nous dévoile-t-il son enfance passée dans une France qu’on croirait de légende, où les hommes forgent encore, les grands-mères dépiautent les grenouilles comme les singes les bananes, et les mères en deuil, pour effacer la mort, prétendent que leurs fils perdus continuent d’exister.
Dans une langue splendide, Guy Boley signe ainsi un premier roman stupéfiant de talent et de justesse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

26 mai 2018

Vous devriez être impressionnés par le style de Guy Boley. Très impressionnés. je n’ai même pas envie de parler de l’histoire tant elle me paraît secondaire ! En quelques mots il s’agit d’une famille qui a vécu un drame à ...

Lire la suite

31 janvier 2017

décès, famille

J’ai trouvé que ce roman commençait poussivement : trop de comparaisons à des légendes, des dieux, des grands hommes. Et puis vient l’épisode de la mort des grenouilles, et là, le texte prend son envol pour nous conter une perte ...

Lire la suite

25 décembre 2016

La lumière des humbles

« Fils du feu » est le premier roman d’un auteur né en 1952 qui a été tour à tour maçon, ouvrier d’usine, chanteur de rue, cracheur de feu, acrobate, chauffeur de bus, dramaturge… Anecdote mise à part, lorsqu’on commence ...

Lire la suite

12 octobre 2016

Un roman flamboyant

Ce n'est pas très gai, mais c'est un récit d'amour, pour ne pas dire un cri d'amour. Le contexte est rude : le travail de la forge, l'enfant qui observe le monde des adultes, avec crainte et désir, la voix ...

Lire la suite

23 août 2016

Les trente glorieuses, le monde ouvrier, un quartier resserré à quelques maisons et quelques personnages marquants, de la voisine ayant perdu son fils à l'ouvrier au corps d'athlète, et surtout : la forge... le feu... tel est l'écrin et toute ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Guy Boley