La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Ombres sur le Kremlin, Une voix libre se fait entendre derrière le rideau de fer
EAN13
9782710315209
ISBN
978-2-7103-1520-9
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
Hors collection
Nombre de pages
264
Dimensions
20 x 13 x 2 cm
Poids
310 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ombres sur le Kremlin

Une voix libre se fait entendre derrière le rideau de fer

De

La Table Ronde

Hors collection

Indisponible
D'innombrables articles dans la presse occidentale et soviétique, des dizaines d'ouvrages en toutes langues, sans parler de multiples romans policiers, évoquent l'activité d'un mystérieux mouvement de résistance russe, dirigé à partir de l'Occident : le N.T.S. ou Union Populaire du Travail. La lutte menée par ce mouvement pour l'instauration de la démocratie en Russie se poursuit inlassablement depuis le début des années trente, mais jamais encore ses archives n'ont livré leur secret. On savait confusément que déjà avant-guerre des commandos du N.T.S. avaient réussi à forcer la frontière soviétique. L'organisation a joué en coulisse un rôle important dans le fameux «mouvement Vlassov». Des centaines, sinon des milliers de ballons ont évolué au-dessus de l'U.R.S.S., parsemant d'immenses territoires d'appels et de brochures. Un émetteur à ondes courtes, «Russie libre», lutte quotidiennement contre le brouillage, transmettant des directives aux clandestins. Des émissaires du N.T.S. se rendent systématiquement en U.R.S.S. pour y monter des réseaux de résistance. Né comme une organisation de jeunes, avides d'action et de sacrifices, le N.T.S. s'est proposé dès le départ de lutter en faveur d'une régénération de la Russie sous la bannière du solidarisme. Son long et dur combat l'a conduit des coins les plus reculés de l'Occident où ses militants avaient trouvé asile, jusqu'à Moscou, au cœur même de l'U.R.S.S.
S'identifier pour envoyer des commentaires.