La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

L'écologie peut-elle être populaire ?
EAN13
9782385190545
ISBN
978-2-38519-054-5
Éditeur
Le Bord de l'eau
Date de publication
Collection
TERRITOIRES DE
Nombre de pages
240
Dimensions
23 x 16,6 x 0,1 cm
Poids
294 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'écologie peut-elle être populaire ?

Le Bord de l'eau

Territoires De

Indisponible

Ce livre est en stock chez 42 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
L'écologie est-elle condamnée à rester la cible des populistes ? Faute d'enracinement dans les couches populaires, l'écologie rappelle à celles-ci les mauvais souvenirs de la désindustrialisation, qui les a précarisées, leur a ôté tout rôle central dans la société. Et si les discours social-démocrate ou libéral continuent d'affirmer que la Transition sera douloureuse mais que l'Etat-Providence calmera leur souffrance par de subtiles médications, alors l'écologie sera détestée. Témoins avant-coureurs de la colère populaire ? Les insurrections des banlieues de grands ensembles comme des pavillonnaires ou celle des agriculteurs. La fracture sociale et celle qui paraît opposer plusieurs fractions du peuple pourrait remettre sine die les politiques environnementales et sociales les plus pressantes. Or, un grand nombre de traits communs existent entre ces populations. Recréer des liens par le travail sédimenterait ces traits communs : une écologie populaire pourrait l'organiser, reposant sur une économie populaire (liée à l'artisanat, la petite paysannerie et industrie, relocalisant les métiers de la main), fondée sur les pratiques économes populaires, sur leurs capacités, formation et savoir-faire, sur leurs solidarités de proximité, sur la bonne connaissance de leur territoire, sur une culture populaire commune... Cette écologie, enracinée dans des périphéries devenues pivots entre les villes et leur arrière-pays, reposerait notamment sur le développement de régies municipales, qui seraient à l'écologie ce que les bibliothèques, centres de santé, crèches et autres associations sportives furent au socialisme du tournant du 19è siècle : le fondement d'une nouvelle république plus sociale. Cet ouvrage, écrit par un écologiste de longue date, acteur de l'ESS ayant longtemps oeuvré dans les banlieues populaires provoque le débat et fournit des pistes d'action.
S'identifier pour envoyer des commentaires.