La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

EAN13
9782354323714
ISBN
978-2-35432-371-4
Éditeur
Sully
Date de publication
Nombre de pages
192
Dimensions
21,5 x 14,1 x 1,5 cm
Poids
238 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Haïkus du seuil de la mort

Dans le calme léger je pars pour l'autre monde

Sully

Offres

Le « poème avant la mort » est une tradition littéraire présente dans différentes cultures extrême-orientales, en particulier en Chine, en Corée et au Japon. C'est autour de la poésie japonaise de type haïku représentative de cette tradition, et de ce rituel, que cet ouvrage se développe. Ce haïku du seuil de la mort, empli de détachement, de gravité, d'apaisement des passions et des attachements humains, exprime le deuil de soi avec une extrême économie de sentiments. Il adresse un dernier message aux vivants, destinataires ultimes, et constitue la suprême expérience relationnelle. L'humour y est parfois présent ; parfois une émotion voilée y transparait, mais sous une forme extrêmement retenue, allusive ou métaphorique. L'ouvrage explore les différents registres dans lesquels s'expriment ces poèmes et les images qu'ils utilisent. Il constitue une véritable anthologie, citant plus de 200 de ces poèmes, d'auteurs pour la plupart japonais.
Le « poème avant la mort » est une tradition littéraire présente dans différentes cultures extrême-orientales, en particulier en Chine, en Corée et au Japon. C'est autour de la poésie japonaise de type haïku représentative de cette tradition, et de ce rituel, que cet ouvrage se développe. Ce haïku du seuil de la mort, empli de détachement, de gravité, d'apaisement des passions et des attachements humains, exprime le deuil de soi avec une extrême économie de sentiments. Il adresse un dernier message aux vivants, destinataires ultimes, et constitue la suprême expérience relationnelle. L'humour y est parfois présent ; parfois une émotion voilée y transparait, mais sous une forme extrêmement retenue, allusive ou métaphorique. L'ouvrage explore les différents registres dans lesquels s'expriment ces poèmes et les images qu'ils utilisent. Il constitue une véritable anthologie, citant plus de 200 de ces poèmes, d'auteurs pour la plupart japonais. L'auteur Pierre Reboul se présente ici dans une double appartenance. Amateur et auteur de haïkus, il a publié récemment aux Éditions Sully un dernier ouvrage intitulé « Un désir de haïku » consacré à l'analyse des formes de ce type de poésie. Par ailleurs, depuis de longues années, il est acteur engagé dans le mouvement des soins palliatifs français et auteur à ce titre de nombreux articles et ouvrages sur l'écoute et sur l'accompagnement des personnes en fin de vie et de leur famille.
S'identifier pour envoyer des commentaires.