La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Les Dames de guerre : Saigon
EAN13
9782221269787
ISBN
978-2-221-26978-7
Éditeur
Robert Laffont
Date de publication
Collection
La Bête noire (1)
Nombre de pages
496
Dimensions
22,8 x 14,3 x 3,4 cm
Poids
542 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Dames de guerre : Saigon

De

Robert Laffont

La Bête noire

Indisponible

Ce livre est en stock chez 105 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Finaliste du Prix du polar Européen.Un roman d'aventure addictif qui allie suspense et espionnage !
Septembre 1953, New York. La rédaction de Life magazine est en deuil. Son reporter de guerre vedette, Robert Kovacs, a trouvé la mort en Indochine française laissant derrière lui un vide immense.Persuadée que sa disparition n'a rien d'accidentelle, Elizabeth Cole, photographe de la page mondaine, décide de lui succéder et réalise ainsi son plus grand rêve : devenir correspondante de guerre.C'est le début d'une enquête à l'autre bout du monde, au cœur d'un écheveau d'espions, de tueurs à gages, de sectes guerrières, d'aventuriers, et de trafiquants d'armes. À Saigon, Hanoï, sur les hauts plateaux du Laos, Elizabeth va rencontrer son destin en exerçant son métier dans des conditions extrêmes et affronter les pires dangers.--------" Attention ce livre est terriblement addictif. Un vrai roman d'aventures : Un Indiana Jones littéraire. J'adore ! "Librairie le Divan--------" Une épopée mémorable à lire de toute urgence ! Laissez-vous happer par des protagonistes complexes durant la guerre d'Indochine : une immersion totale dans le Saïgon des années 50. L'atmosphère et l'ambiance sont très bien rendues grâce à la plume de l'auteur qui nous transporte dans un roman d'aventure et d'espionnage de grande envergure. "Librairie Les Cyclades
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Laurent Guillaume