La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Home
EAN13
9782267023831
ISBN
978-2-267-02383-1
Éditeur
Christian Bourgois
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
151
Dimensions
20 x 12 x 1 cm
Poids
166 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez 17 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
L’histoire se déroule dans l’Amérique des années 1950, encore frappée par la ségrégation. Dans une Amérique où le « White only » ne s’applique pas qu’aux restaurants ou aux toilettes, mais à la musique, au cinéma, à la culture populaire. L’Amérique de Home est au bord de l’implosion et bouillonne, mais c’est ici la violence contre les Noirs américains, contre les femmes qui s’exprime. Les grands changements amorcés par le rejet du Maccarthisme, par la Fureur de vivre ou le déhanché d’Elvis n’ont pas encore commencés.  En effet, les Noirs Américains sont brimés et subissent chaque jour le racisme et la violence institutionnalisés par les lois Jim Crow, qui distinguent les citoyens selon leur appartenance « raciale ». Pour eux, le moindre déplacement, même le plus simple, d’un état à l’autre, devient une véritable mission impossible. En réponse à cette oppression, l’entraide et le partage – facilités par l’utilisation du Negro Motorist Green Book de Victor H.  Green qui répertorie les restaurants et hôtels accueillant les noirs dans différents états – sont au cœur des relations de cette communauté noire dans une Amérique à la veille de la lutte pour les droits civiques.

La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s’exprime aussi bien physiquement que par des crises d’angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune sœur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée transatlantique de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa sœur, très gravement malade. Il va tout mettre en œuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d’amour, de rancœur pour cette ville qu’il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les États-Unis pousse Frank Money à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est, mieux il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d’aider sa sœur à faire de même.

Toni Morrison est née en 1931 à Lorain (Ohio) dans une famille ouvrière de quatre enfants. Après des études de lettres et une thèse sur le thème du suicide dans l’œuvre de William Faulkner et de Virginia Woolf, elle fait une carrière de professeur aux universités de Texas Southern, Howard, Yale et Princeton. Après avoir travaillé comme éditrice chez Random House, elle obtient en 1988 le prix Pulitzer avec Beloved. Le prix Nobel de littérature lui est décerné en 1993. Aujourd’hui retraitée de l’université, Toni Morrison a toujours eu le souci de s’entourer d’artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène - avec qui elle a régulièrement collaboré. En septembre 2011, elle a ainsi présenté l’adaptation de son Desdemona par Peter Sellars au théâtre des Amandiers de Nanterre.

Toni Morrison est l’invitée d’honneur du festival America qui se tient à Vincennes du 20 au 23 septembre.

Home est le dixième roman de Toni Morrison. À travers l’histoire dure et torturée de ce jeune soldat, c’est un roman de la rédemption que nous offre ici l’auteur. Ce retour à l’Amérique du xx e siècle, avec une focalisation sur les années 1950, est un développement nouveau dans l’œuvre de Toni Morrison, mais on retrouve pourtant les thèmes qui caractérisent son œuvre. Elle laisse le lecteur découvrir ces années 1950 qui ne sont finalement que suggérées qu’à travers de petits indices. Elle laisse le souvenir de cette époque se reconstruire à travers les images distillées dans notre inconscient collectif. C’est encore et toujours dans la suggestion que l’art de Toni Morrison se révèle. Elle réussit à faire d’un roman finalement assez court une véritable œuvre tout en subtilité, en vérités voilées qui se glissent progressivement jusqu’au lecteur avant d’exploser au grand jour.

« Avec l’apparente économie de la nouvelle, le rythme et la cadence de la poésie, et la force de l’aura d’un roman, Toni Morrison continue de mobiliser son incroyable talent pour livrer un récit profond et émouvant à un panel toujours plus élargi de lecteurs reconnaissants…Ça ne peut être qu’un grand succès. » (Booklist)

 

« La simplicité trompeuse d’un roman riche et saisissant. À première vue, ce livre semble être une œuvre mineure de Morrison, non pas seulement parce que sa longueur le rapproche d’une nouvelle, mais parce que le point de départ de l’histoire est on ne peut plus commun… En réalité, le dernier roman de la lauréate du Prix Nobel de littérature possède une subtilité et une force qui dépassent la simple polémique sociale. Alors que le roman avance, il s’intéresse moins spécifiquement au soldat traumatisé, et plus longuement à la sœur qu’il a laissée en Géorgie : elle s’est mariée et a été abandonnée très jeune, puis elle est tombée dans les griffes d’un médecin dont les expériences menace sa vie même. Et de manière encore plus cruciale, le roman se concentre sur cette relation qui unit le frère et la sœur, relation qui change du tout au tout au retour du frère, tandis qu’ils subissent tous deux une transformation radicale… La sœur devient une femme indépendante, alors que le frère doit apprendre à venir à bout des sombres vérités et des traumatismes qu’il a tenté de noyer dans l’alcool… Un roman qui met en lumière des vérités que ses personnages ne sont pas toujours capables d’articuler. » (Kirkus)
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

3 février 2013

Etats-Unis, ségrégation

J'avais un peu d'appréhension à lire ce texte "ramassé" de Toni Morrison, moi qui ne suis pas adepte des formes courtes et des ellipses. De plus, j'avais adoré "Beloved" quand j'étais adolescente, or ce texte est bien loin du roman ...

Lire la suite

par (Libraire)
7 décembre 2012

Un grand roman

Que dire hormis que c'est du grand art ? Concis, économe de mots mais pas d'émotion, "Home" est un récit qui laisse pantois de part sa force et sa qualité. En quelques pages, avec grâce et beaucoup de subtilité, tout ...

Lire la suite

1 décembre 2012

une lecture intéressante

Je découvre Toni Morrison avec son dernier titre Home et après un début difficile, j'en ressors charmée (mais sans coup de coeur). Au début de ma lecture, j'ai eu beaucoup de mal me plonger dans le récit, et puis après ...

Lire la suite

28 novembre 2012

Percutant!

Je découvre Toni Morrison avec son dernier titre Home et après un début difficile, j'en ressors charmée. Au début de ma lecture, j'ai eu beaucoup de mal me plonger dans le récit, et puis après quelques pages, je me suis ...

Lire la suite

10 septembre 2012

Ici se dresse la littérature. «Home» chante-hante le blues. Comme le «Strange Fruit» de Billie Holiday. «Southern trees bear a strange fruit Blood on the leaves and blood at the root Black body swinging in the Southern breeze Strange fruit ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Toni Morrison

Avertissements de sécurité

ATTENTION ! Ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans. Danger d'étouffement. Petits éléments. À utiliser sous la surveillance rapprochée d'un adulte.