La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Eloge d'une guerrière, Thérèse de Lisieux
EAN13
9782246832065
ISBN
978-2-246-83206-5
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
essai français (1)
Nombre de pages
220
Dimensions
18,5 x 12,3 x 2 cm
Poids
216 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Eloge d'une guerrière

Thérèse de Lisieux

De

Grasset

essai français

Offres

Autre version disponible

Qu’ont en commun une guerrière et une sainte  ? A priori, rien. Tout semble même les opposer. L’une serait du côté du Mal et du sang, l’autre du Bien et de la lumière. A cette idée, la représentation de Thérèse de Lisieux, proclamée en 1997 trente-troisième docteur de l’Église et sainte française la plus célèbre avec Jeanne d’Arc, semble donner raison. Bouquet de roses et crucifix entre les bras, voile sur la tête et guimpe autour du visage, sourire ténu, ainsi la connait-on. Comme une sainte, et non telle une guerrière. Ce qu’elle était pourtant. C'est le paradoxe que prétend dénouer ce livre. Car aimer son prochain est un combat (qu’on nomme spirituel), une lutte que Thérèse Martin aura menée sa vie durant. Et d’abord contre elle-même.
  Dans cet essai biographique passionnant, Jean de Saint-Chéron retrace son existence pour faire, non l’éloge de la bonne sœur aux fleurs, mais celui de la sainte guerrière, et rappeler combien l’amour dont parle la Bible est «  une glorieuse guerre  ». En sept courts chapitres, on suit sa formation martiale, de son enfance marquée par sa vive piété, son caractère déterminé et la mort de sa mère, à sa conversion à 13 ans, lorsqu’elle comprend que, pour aimer, il lui faudra souffrir beaucoup. De Rome, où elle va conquérir la forteresse du Carmel à la pointe de l'épée en implorant le Pape de la laisser y entrer avant l’âge légal, à son entrée en religion parmi ses sœurs dont elle s’attèle à aimer les défauts, c’est un parcours du combattant qu’elle raconte dans ses écrits et que Jean de Saint-Chéron nous fait revivre en la suivant et la citant avec énergie, science et ardeur. Un éloge puissant et une leçon de foi moderne sur la bataille de l’amour et du pardon.
S'identifier pour envoyer des commentaires.