La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Capitale de la douleur
EAN13
9782757898932
ISBN
978-2-7578-9893-2
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
Points Littérature (1)
Nombre de pages
168
Dimensions
18 x 11,1 x 1,1 cm
Poids
98 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Capitale de la douleur

Points

Points Littérature

Offres

Autre version disponible

Inconnue, elle était ma forme préférée,Celle qui m’enlevait le souci d’être un homme,Et je la vois et je la perds et je subisMa douleur, comme un peu de soleil dans l’eau froide.
Recueil emblématique du XXe siècle et œuvre majeure de Paul Éluard, Capitale de la douleur cristallise l’intensité du sentiment amoureux. Profondément meurtri de voir la femme qu’il aime s’éloigner de lui, l’auteur rédige des poèmes où le rêve côtoie le désir, où le « je » est universel. Des textes, qui comptent aujourd'hui parmi les plus beaux poèmes d'amour : « L’amoureuse », « La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur »… (Chacun de nous, dans la traversée de l’absence de l’être aimé, peut s’y reconnaître). De nombreux poèmes portent les noms d'artiste de l'époque : Pablo Picasso, André Masson, Paul Klee, Max Ernst, Georges Braque, ou encore Joan Miró.
Paul Éluard (1895-1952) est une figure majeure de la poésie, d’abord dadaïste puis surréaliste. Auteur de nombreux recueils, il est resté célèbre entre autres pour le poème « Liberté » écrit pendant la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il fut résistant.
Introduction et chronologie de Raymond Jean
S'identifier pour envoyer des commentaires.