La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

La Seconde Femme - Ce que les actrices font à la vieillesse
EAN13
9782850611490
ISBN
978-2-85061-149-0
Éditeur
1er Parallèle
Date de publication
Nombre de pages
221
Dimensions
20,6 x 13,1 x 1,8 cm
Poids
256 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Seconde Femme - Ce que les actrices font à la vieillesse

De

1er Parallèle

Offres

Autre version disponible

" À un moment de nos vies, la jeunesse meurt et une seconde femme entre en scène. " Gena Rowlands dans Opening Night
Comment faire avec le temps qui passe quand tout nous rappelle à notre image ? Nicole Kidman, Thelma Ritter, Brigitte Bardot, Meryl Streep, Mae West, Frances McDormand, Isabelle Huppert et Bette Davis. Huit portraits d'actrices, comme autant de manières de composer avec cette " seconde femme " dont parle Gena Rowlands, qui entre en scène " lorsque la jeunesse meurt ".Car face à la puissance pétrifiante du regard masculin, il y a l'inépuisable ingéniosité des femmes, qui s'organisent en espionnes des apparences. Les actrices racontent l'histoire de cette ingéniosité : ce qu'il est possible de faire à l'intérieur d'un espace restreint, codifié. S'y tenir bien sagement ou faire seulement semblant, en pousser les murs, les dynamiter ou finir par le déserter. Comme sur un ring, elles transforment les films en espaces symboliques où se raconte, se commente et se spectacularise la condition du féminin. Où l'on peut raturer, dévier et réécrire le " scénario femme ".
" Une galerie de portraits aussi amoureux qu'acérés. " Libération
" Avec La Seconde Femme – Ce que les actrices font à la vieillesse, (...) c'est à une réflexion passionnante sur le vieillissement, ce que Susan Sontag appelait une "crise de l'imagination', que se livre Murielle Joudet ". Plan large, France Culture
" "Vieillir, c'est pas pour les chochottes' : la phrase de Bette Davis s'étale sur la couverture du brillant petit essai que la critique de cinéma Murielle Joudet consacre aux actrices. (...) Huit portraits qui racontent le cinéma autant que la condition féminine. " ELLE
" Murielle Joudet décrit avec une grande précision, ainsi qu'avec plusieurs trouvailles géniales, bien plus qu'une simple négociation, mais bien la cohabitation tangible de ces actrices avec leur propre vieillesse, leur inspirante débrouillardise. " Les Inrocks
S'identifier pour envoyer des commentaires.