La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Lettres de jeunesse
EAN13
9782232145551
ISBN
978-2-232-14555-1
Éditeur
Seghers
Date de publication
Nombre de pages
250
Dimensions
16,2 x 13,7 x 2,4 cm
Poids
236 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Lettres de jeunesse

De

Préface de

Annoté par

Seghers

Offres

1911-1920 : la métamorphose d'Eugène Grindel en Paul Eluard.Annotées et enrichies d'un appareil critique, ces lettres de jeunesse nous plongent aux racines mêmes de l'œuvre du poète...
Adressées entre 1912 et 1920 à ses parents et à son premier grand ami, le relieur et éditeur A.-J. Gonon, ces Lettres de jeunesse témoignent de la précoce vocation de poète de Paul Eluard. En 1912, il a seize ans quand il quitte l'école pour aller soigner sa tuberculose au sanatorium de Clavadel, en Suisse. C'est là, dans cette station cosmopolite des Alpes, qu'il rencontre une jeune fille russe du nom de Gala. Elle va faire basculer son existence.Au fil des lettres se lisent l'épreuve de la maladie, et la terrible expérience de la guerre : en 1914, Paul est mobilisé, ainsi que son père. Il sera infirmier au front, puis, à sa demande, servira comme combattant avant d'être de nouveau hospitalisé. Il publie plusieurs recueils de poèmes. Sa révolte face à la misère, à la souffrance, au malheur s'accompagne de cette découverte de la solidarité dans le bonheur qui ne se démentira jamais.
" J'ai eu longtemps un visage inutileMais maintenantJ'ai un visage pour être aimé,J'ai un visage pour être heureux. "
Extrait d'une lettre à A.-J. Gonon, le 13 novembre 1918
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Paul Éluard