La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

EAN13
9782849756935
ISBN
978-2-84975-693-5
Éditeur
Fage éditions
Date de publication
Collection
INSTITUT GIACOM
Nombre de pages
146
Dimensions
23,6 x 17,1 x 1,8 cm
Poids
528 g
Langue
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Barbara Chase-Riboud / Alberto Giacometti - Standing Women o

Fage éditions

Institut Giacom

Offres

Barbara Chase-Riboud est sculptrice, poétesse et romancière franco-américaine. Elle vit à Paris. Elle rencontre Alberto Giacometti au tout début des années 1960. Tous deux ont tracé, au l des décennies, des parcours de sculpteurs différents – d'homme et de femme artiste aussi. Leur dialogue repose sur des points de contact : le travail de la matière et du bronze, la passion pour l'Égypte ancienne, l'écriture. Cette confrontation entre Giacometti, que l'on croit « épuré » et classique, et Chase-Riboud, « matérielle » et baroque, révèle également une commune attention passionnée à la représentation du corps. Cette exposition, première en France de Barbara Chase-Riboud depuis 1974, nous livre le regard d'une artiste sur l'œuvre d'Alberto Giacometti avec laquelle elle entre en sympathie.
Barbara Chase-Riboud is a French-American sculptor, poet and novelist. She lives in Paris. She met Alberto Giacometti in the?early 1960s. Throughout the decades, both artists have traced different paths as sculptors - as man and woman artists too. Their dialogue rests on points of contact: the work on matter and bronze, a passion for Ancient Egypt and writing. This confrontation between Giacometti, whom one considers as “streamlined” and classical, and Chase-Riboud, “tangible” and baroque, also reveals a shared passionate attention to the representation of the body. This exhibition, the rst in France for Barbara Chase-Riboud since 1974, offers us the gaze of a woman artist on the oeuvre of Alberto Giacometti with whom she is in sympathy.
S'identifier pour envoyer des commentaires.