La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Alegría
EAN13
9782364684706
ISBN
978-2-36468-470-6
Éditeur
Editions du Sous-Sol
Date de publication
Collection
FEUILLETON FICT
Nombre de pages
397
Dimensions
23,2 x 16,1 x 2,4 cm
Poids
502 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

“Je suis arrivé par la douleur à la joie”, écrit le poète José Hierro.

De chambres d’hôtel en aéroports, assailli par une profusion de souvenirs, Manuel Vilas poursuit la mise à nu de son narrateur. Il orchestre la symphonie de la mémoire et enrichit son tableau de nouveaux motifs comme celui de l’allégresse. Toujours entouré de ses musiciens, ombres de son passé, en dialogue incessant avec les doubles de ses fantômes, auxquels il ajoute Arnold (pour Schönberg), sa part sombre, son ange de la dépression. Le passé coule partout, vague sans cesse rabattue, il est dans les machines à presser les oranges, dans les chemises jamais assez blanches, dans les cours d’eau, comme sous le sol que l’on foule.

“La joie venait toujours après la peine”, chante Apollinaire, Alegría tend résolument du côté de la lumière et Manuel Vilas offre, après Ordesa, un grand livre solaire. Son audace littéraire et sa capacité à transfigurer l’intime en universel le désignent comme un de nos écrivains contemporains majeurs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Le , Librairie Le Cadran Lunaire

“Comme s’il y avait quelque chose au-delà d’un baiser. Il n’y a rien.”
Le baiser qui scelle l’histoire d’amour aussi brûlante qu’inattendue entre Salvador et Montserrat surgit en pleine pandémie, dans une cabane au milieu des bois où s’est réfugié Salvador, un professeur de 58 ans. Il a rencontré la belle et sauvage Montserrat au village voisin, où elle tient la seule épicerie du coin. Nous sommes en mars 2020, Salvador relit Don Quichotte à l’aune de ce sentiment d’absolu, cette passion dévorante qui le lie à Montserrat, son Altisidore inespérée, et qui apparaît comme un acte de résistance à l’heure de l’isolement forcé. Jusqu’à ce que ressurgisse inévitablement le passé de chacun, à mesure que s’installe la routine des deux amants.Les Baisers est un grand roman d’amour, tendre et sensuel, drôle souvent, dramatique, où l’intimité des personnages résonne singulièrement avec la nôtre. La peau des amants, leur désir charnel, leurs baisers, y apparaissent aussi palpables que nécessaires. C’est enfin une réflexion sur la façon dont, en pleine crise mondiale, deux êtres humains tentent de retrouver du sens.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Manuel Vilas