La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Comment être visionnaire, La science de la prévision à la portée de tous
EAN13
9791037502506
ISBN
979-10-375-0250-6
Éditeur
Les Arènes
Date de publication
Collection
AR.PSYCHO SCIEN
Nombre de pages
440
Dimensions
22,3 x 14,5 x 2,3 cm
Poids
486 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Comment être visionnaire

La science de la prévision à la portée de tous

De

Les Arènes

Ar.Psycho Scien

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Tout le monde aimerait connaître l’avenir pour prendre les bonnes décisions politiques, économiques, ou pour lancer un nouveau produit.
Malheureusement, nous avons tendance à être de piètres prévisionnistes. Dans une célèbre étude, qui a duré près de vingt ans, le professeur Philip Tetlock a montré que les prédictions des plus grands experts étaient la plupart du temps aléatoires, voire totalement erronées : qui a su anticiper la récente pandémie, le Brexit ou l’élection de Trump ?
Il est pourtant possible de prévoir le futur, mais cela suppose une absolue rigueur, une ouverture d’esprit et une méthode que peu d’experts possèdent. C’est à ce projet fou que Philip Tetlock s’est attelé, sollicitant des dizaines de milliers de gens ordinaires qui se sont mis à prédire des événements mondiaux. Ce tournoi de prévision a été financé par le gouvernement et a permis à des non-experts particulièrement doués – comme un cinéaste de Brooklyn ou un plombier à la retraite – de battre des analystes des services secrets.
On nomme ce groupe d’élite des « superprévisionnistes ». Ce livre vous raconte leur étonnante aventure et vous montre comment vous pouvez vous-même apprendre à prédire l’avenir.
« Les techniques et les façons de penser exposées dans ce livre sont précieuses pour quiconque s’intéresse à ce que l’avenir nous réserve. En d’autres termes, pour tout le monde. » The Economist
S'identifier pour envoyer des commentaires.