La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

La Mâle-mort entre les dents
Éditeur
Bruno Doucey
Date de publication
Collection
Sur le fil
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Mâle-mort entre les dents

De

Bruno Doucey

Sur le fil

Indisponible
"Tu n’es pas venu ici pour te battre. C’est l’affaire des soldats, des gens du
métier, des patriotes, des républicains. Toi, c’est autre chose qui
t’amène.D’abord, il te faut ramener Aimé à la maison ; ensuite, tenir un
feuilleton sur Conlie. Raconter l’enlisement de plus cinquante milles Mobiles
bretons dans l’attente d’une hypothétique bataille du Mans.Pour l’instant, il
te faut étudier le terrain, parler avec les soldats. Collecter leurs paroles,
leurs mots, surtout ne pas les trahir – la trahison, les hommes n’en peuvent
plus ! (…)Tu voudrais, toi, le poète, que l’on sente la vermine grouiller
entre les syllabes. Que l’ont voie l’ergot de mort fleurir dans les bouches,
la mâle-mort entre les dents. Tu voudrais des mots qu’ont de la gueule.Mots
crus, vécus, poussés vent debout.Paroles de soldats dans leur trou de boue.
Paroles d’indigènes bretons. Borborygmes de soudards d’une République qui ne
leur fait pas confiance." Il a fallu de l’audace à Fabienne Juhel, grande
spécialiste de Tristan Corbière, pour oser placer le poète au cœur du camp de
Conlie, alors même qu’il n’y est allé qu’en imagination. Mais le génie de la
romancière est là : elle qui tricote souvent ses livres avec le fil de
l’Histoire, et adore les personnages écorchés par la vie – comme dans La
Chaise numéro 14, ou La femme murée (Le Rouergue) – sait nous faire ressentir
la pulsation du poète au souffle de son indignation devant le massacre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Fabienne Juhel