La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Correspondance, (1902-1913)
  •  
EAN13
9782070179589
ISBN
978-2-07-017958-9
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Art et Artistes
Nombre de pages
232
Dimensions
22 x 22 x 1 cm
Poids
434 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Correspondance

(1902-1913)

De ,

Autres contributions de

Gallimard

Art et Artistes

Offres

Lorsque Rainer Maria Rilke naît à Prague en 1875, Rodin a déjà trente-cinq ans. Fort de ses premiers succès, il est en passe de s’imposer, en quelques décennies, comme l’un des sculpteurs les plus talentueux et innovants de son époque. De son côté, le jeune Rilke se destine tôt à l’écriture, et publie dès 1896 ses premiers recueils de poèmes. Peu après avoir découvert l’œuvre de Rodin, notamment grâce à son épouse, la sculptrice Clara Westhoff, il reçoit la commande d’un livre sur l’artiste et se rend à Paris pour le rencontrer. Pour la première fois rassemblée, cette correspondance retrace, de 1902 à 1913, la relation entre deux hommes a priori dissemblables : le jeune poète désargenté maîtrisant encore mal la langue française et le sculpteur au faîte de son art et de sa gloire, à la tête d’une véritable entreprise chargée de la diffusion de son œuvre. Rilke donne du «Maître» à Rodin et analyse son œuvre dans de longues lettres, tandis que les réponses du sculpteur sont lapidaires, sans pourtant dissimuler son affection pour le jeune poète. De 1905 à 1906, Rodin engage Rilke comme secrétaire et l’héberge à Meudon. Une brouille survient,
puis se dissipe. Ils renoueront des rapports soutenus entre 1908 et 1911, à l’hôtel Biron, futur musée Rodin, que Clara Westhoff fait découvrir à son mari. Le poète a beaucoup publié, il est reconnu - ils sont désormais sur un pied d’égalité. Considéré en Allemagne
comme le «gardien à la porte rodinienne», Rilke affirmera plus tard que c’est grâce à Rodin que Paris aura longtemps été le seul point d’attache dans sa vie de déraciné. Cette correspondance dessine un échange émouvant, à la croisée des générations, des disciplines artistiques, des langues et des cultures, entre deux personnalités hors du commun, et témoigne, avant l’heure, d’un véritable esprit européen.
Cette correspondance dessine un échange émouvant, à la croisée des générations, des disciplines artistiques, des langues et des cultures, entre deux personnalités hors du commun, et témoigne, avant l’heure, d’un véritable esprit européen.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Auguste Rodin
Plus d'informations sur Rainer Maria Rilke