La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Les Marchands et le Temple, La société chrétienne et le cercle vertueux de la richesse du Moyen Âge à l'Epoque moderne
EAN13
9782226324191
ISBN
978-2-226-32419-1
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
A.M. EVO HUMA.G
Nombre de pages
466
Dimensions
23 x 14 x 3 cm
Poids
560 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Marchands et le Temple

La société chrétienne et le cercle vertueux de la richesse du Moyen Âge à l'Epoque moderne

De

Traduit par ,

Préface de

Albin Michel

A.M. Evo Huma.G

Indisponible

Ce livre est en stock chez 3 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Le Moyen âge chrétien, ennemi de l'argent, n'a pas connu de pensée économique, car celle-ci ne pouvait émerger que dans le monde sécularisé que permit la Réforme.

Et si cette conviction si largement diffusée était fausse ? Et si les processus économiques avaient été au coeur de la pensée médiévale ?

Parcourant, à l'écoute des moines, évêques, frères mendiants et universitaires, les voies de la pensée européenne entre Antiquité et époque moderne, Giacomo Todeschini fait émerger un monde intellectuel passionné par les problèmes spirituels, moraux et politiques que posent la circulation de la richesse, sa création, sa distribution, son usage, son contrôle. L'économie chrétienne qu'il fait apparaître, avec ses controverses et ses voies de consensus, engage la vie tout entière de la communauté des fidèles, et participe des dynamiques d'exclusion (des juifs, des hérétiques, des pauvres) qui donneront à la société européenne sa force propre, sa capacité à la solidarité et sa brutalité.

Cet ouvrage révèle les liens étroits qui unirent, dans les sociétés médiévales, religion et économie, richesse matérielle et spiritualité. Ce faisant, il s'adresse à tous ceux qui veulent comprendre aujourd'hui pourquoi et comment est née une « science » économique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.