La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Le Retour de Casanova
EAN13
9782251907765
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Domaine étranger
Langue
français
Langue d'origine
allemand
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Retour de Casanova

Les Belles Lettres

Domaine étranger

Indisponible
Voici l'aventurier de Venise qui rentre au bercail, le voici au soir de la vie
aux prises avec ses derniers démons: ses désirs, son identité et... la jeune
Marcolina. Épisode possible de la carrière finissante du plus grand séducteur
que l'Histoire ait connu, ce récit d'Arthur Schnitzler apparaît aux amants
d'aujourd'hui comme un conte voltairien auquel Freud aurait prêté sa plume.
Pour Arthur Schnitzler, l'un des premiers écrivains influencés par la
psychanalyse, et que Freud préféra éviter « de crainte de rencontrer mon
double », Casanova est un sujet béni. En jouant à merveille avec les
variations entre être et apparence, impulsion et réflexion, l'écrivain
viennois rend compte des puissantes contradictions de l'âme de l'hédoniste. En
invitant un libre-penseur à la table des nantis, il ridiculise les mœurs
bourgeoises. Et cette tonalité teintée d'impressionnisme qui baigne chaque
page exerce un mystérieux pouvoir : celui de décortiquer le ressort dramatique
sans pour autant forcer la main à son dénouement. Le Matricule des Anges. Fils
d'un professeur de médecine, Arthur Schnitzler , né à Vienne en 1862, devenu
médecin à son tour dut attendre la mort de son père pour se livrer entièrement
à l'écriture. Il conquit le public des théâtres avec ses pièces en un acte où
il traite crûment des relations amoureuses (La Ronde). Chef de la "jeune
Vienne" aux côtés de ses amis Stefan Zweig et Hofmannsthal, il excelle surtout
dans la nouvelle ou le roman court (Mourir, Mademoiselle Else). Sa
connaissance de la psychanalyse lui permet d'explorer le subconscient de ses
personnages comme dans sa célèbre Traumnovelle. Son érotisme et son opposition
à l'antisémitisme l'exposèrent à la controverse. Décédé en 1931, il est
désormais considéré, avec Musil, Svevo ou Proust, comme l'un des maîtres de la
littérature de la première moitié du XXe siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.