La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Notre sélection de Noël

Notre sélection de Noël

Le monarque des ombres / roman
22,50

Un jeune homme pur et courageux, mort au combat pour une cause mauvaise (la lutte du franquisme contre la République espagnole), peut-il devenir, quoique s'en défende l'auteur, le héros du livre qu'il doit écrire ? Manuel Mena a dix-neuf ans quand il est mortellement atteint, en 1938, en pleine bataille, sur les rives de l'Èbre. Le vaillant sous-lieutenant, par son sacrifice, fera désormais figure de martyr au sein de la famille maternelle de Cercas et dans le village d'Estrémadure où il a grandi. La mémoire familiale honore et transmet son souvenir alors que surviennent des temps plus démocratiques, où la gloire et la honte changent de camp. Demeure cette parenté profondément encombrante, dans la conscience de l'écrivain : ce tout jeune aïeul phalangiste dont la fin est digne de celle d'Achille, chantée par Homère - mais Achille dans l'Odyssée se lamentera de n'être plus que le « monarque des ombres » et enviera Ulysse d'avoir sagement regagné ses pénates.

Que fut vraiment la vie de Manuel Menas, quelles furent ses convictions, ses illusions, comment en rendre compte, retrouver des témoins, interroger ce destin et cette époque en toute probité, les raconter sans franchir la frontière qui sépare la vérité de la fiction ?

L'immense écrivain qu'est Javier Cercas affronte ici ses propres résistances pour mettre au jour l'existence du héros fourvoyé, cet ange maudit et souverain dont il n'a cessé, dans toute son oeuvre, de défier la présence.


Manifeste incertain / Emily Dickinson, Marina Tsvetaieva, l'immense poésie
23,00

Nous partons virtuellement pour le Massachusetts et voyageons réellement en Russie - à
St-Pétersbourg, à Moscou, à Kazan, à Samara, à Koktebel, à Yalta. Ce 7

ème volume est consacré à deux

poétesses majeures : une Américaine du XIXe

siècle et une Russe de la première partie du XXe
siècle.
Emily Dickinson et Marina Tsvetaieva n’ont apparemment pas grand-chose en commun.
La 1
ère reste recluse chez elle, à Amherst, dans la vallée du Connectitcut, tandis que la 2
nde, née à
Moscou, étudie à Nervi, Lausanne et Paris ; contemporaine de la révolution d’Octobre, elle séjourne à
plusieurs reprises en Crimée, avant de s’exiler en 1922 à Berlin, puis en Tchécoslovaquie et en
banlieue parisienne. En 1939, elle retourne en Union soviétique où elle se suicide deux ans plus tard.
À travers les vies héroïques de ces deux femmes, le livre évoque deux aventures littéraires qui ont
survécu à l’indifférence, à l’hostilité, voire à la censure. Femmes, elles ont refusé de se plier aux
convenances et aux procédés du genre poétique, faisant preuve d’une inspiration existentielle à la fois
féminine et universelle. Formellement, rythmiquement, métaphoriquement, elles ont bousculé l’ordre
littéraire pour imposer un art poétique nouveau.
Ni Dickinson ni Tsvetaieva n’ont douté de leur postérité, convaincues que leur œuvre, surgie du plus
profond de leur être, entrerait un jour dans la grande histoire de la poésie moderne.



La légende de Podkin Le Brave, 1, Naissance d'un chef
14,50

Podkin est le fils d'un chef guerrier. Un jour, bien sûr, il lui faudra régner sur son clan et le préserver des dangers. Mais pour l'instant il préfère s'amuser en toute insouciance, taquinant sa soeur aînée, Paz, et jouant avec leur petit frère, Pook. Jusqu'à ce que son terrier soit attaqué par les Gorm, de redoutables lapins vêtus de métal. Podkin va devoir protéger les siens et découvrir son exceptionnelle destinée...


Bruegel et l'hiver

Meganck, Tine

Actes Sud

59,00