La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

A TABLE - ON MANGE BON ET BIEN !

Revue 180°C : des recettes et des hommes, n°11, Hiver
20,00

À peine avions-nous eu le temps de digérer la viande de cheval dans les
lasagnes qu’une autre crise est venue nous rappeler que dans le monde
de l’industrie agroalimentaire, nombreux sont ceux qui pensent qu’ils
peuvent faire ce qu’ils veulent, pas pour notre bien-être évidemment,
mais pour leur(s) compte(s) en banque. Cette fois, il s’agit des oeufs au
fipronil et le hasard veut que les médias qui ont couvert cette énième
crise sanitaire soient allés à la rencontre de l’ONG Foodwatch pour
recueillir son ressenti sur cette crise et ses conséquences. Cela tombe
bien ! Nous aussi, nous sommes allés, en amont à la rencontre de sa
directrice générale, Karine Jacquemart qui traque notamment les
arnaques sur les étiquettes des produits alimentaires. Soutenez-la, ses
combats sont légitimes et en attendant, changez votre façon d’acheter
et faites confiance aux hommes et aux femmes que nous rencontrons
sur le terrain. Qu’ils soient bouchers, vignerons, boulangers,
producteurs, pêcheurs ou éleveurs, ils ne sont pas là pour duper
les consommateurs. L’éleveur de Fin Gras du Mezenc, le vigneron
de Corse et le pisciculteur de Villefort mis en avant dans ce numéro
sont trois exemples rassurants.


180°C : des recettes et des hommes, N°12
20,00

Après deux ans de négociation, les Etats membres de l’Union Européenne ont voté en novembre dernier en faveur d’une nouvelle autorisation pour cinq ans du glyphosate, l’herbicide le plus utilisé au monde. « Une victoire du business sur la science » comme l’a souligné le député européen José Bové. Et si c’était aussi une victoire du lobbying ? Car à regarder de plus près les résultats des votes, on apprend qu’au premier tour, 14 Etats membres avaient voté pour puis 18 au cours du second
vote ce qui permettait d’atteindre « comme par enchantement » le seuil de plus de 65 % de la population de l’UE nécessaire pour une majorité qualifiée. Des milliers d’agriculteurs vont pouvoir s’en donner à coeur
joie pendant encore 5 ans et peuvent donc remercier les lobbyistes. Chez 180°C, nous avons suivi ce dossier et nous ne pouvons que regretter ce vote qui ne va pas dans le sens de l’histoire. Sans comparaison aucune et sans prétention, nous pensons qu’une autre agriculture est possible et nous essayons à chaque numéro de le prouver. Cette fois encore, point d’herbicides et de pesticides chez les éleveurs, agriculteurs, viticulteurs ou producteurs que nous présentons dans ce 12e numéro. Au contraire, ils sont tous farouchement contre et ont prouvé qu’ils pouvaient travailler sans. Si tous les députés européens avait pu les écouter, le vote n’aurait peut être pas été le même.


180°C : des recettes et des hommes, N°13
20,00

Voilà l’été !
Au menu de ce numéro : on grimpe à Villaroger découvrir le persillé de Tignes, on se glisse à Saint-Jean-de-Minervois pour rencontrer un producteur de gin et d’eaux-de-vie de fruits, ou on longe la Côte d’Opale pour croiser une ramasseuse de moules. Un arrêt chez GoodPlanet, la fondation de Yann Arthus Bertrand. Un petit précis sur l’histoire du gras et notamment le retour en force du « bon gras ». Enfin, rendez-vous derrière les fourneaux avec les incontournables recettes du divin quotidien de Delphine et autre marché de 180°C…


180°C : des recettes et des hommes, n°14
20,00

192 pages garanties sans glyphosate

En mai dernier, l’Assemblée Nationale, par la voix de ses députés pour l’occasion peu nombreux, avait massivement voté contre un amendement visant à interdire l’utilisation du glyphosate. Dans la nuit du 14 au 15 septembre dernier, toujours dans le cadre de cette loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire, ils n’étaient plus que 45 à voter contre l’amendement proposé par François-Michel Lambert, tandis que celui-ci obtenait la faveur de 35 autres voix. Les lobbies ont la peau dure, mais le rapport de force est en train de s’inverser et la clameur des consommateurs, toujours plus nombreux à demander à ce que les choses changent enfin et vraiment, n’y est pas pour rien. Dans les pages de ce nouveau N° de 180° C, comme dans les précédents, nous partons à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont choisi de travailler avec bon sens. Pas de glyphosate, pas de chimie… juste du « bon sens paysan », beaucoup de savoir-faire, de la passion et la conviction profonde que le la tradition a du bon.


180°C : des recettes et des hommes, n°15

Collectif

THERMOSTAT 6 - 180ø

20,00

On avance… dans le bon sens !
Une étude parue en 2018 démontre que chez les consommateurs d’aliments bio – ceux dont les produits bio représentent au moins 50 % de l’alimentation – le risque de cancers diminuerait de 25 %.
Pas de quoi clouer le bec aux éternels bio-sceptiques qui s’empresseront de vous rétorquer que le bio reste cher, quand il n’est pas en passe de s’industrialiser, qu’il ne peut pas nourrir la planète et qu’il ne s’agit là que d’une mode passagère… Pourtant, le développement fulgurant de l’agriculture biologique ces dernières années, résultant d’un accroissement de la demande des consommateurs, nous force à constater que les choses avancent. Les mentalités comme les comportements des consommateurs changent, timidement, et cette « mode » – qui n’est autre qu’un juste retour au bon sens – est en train de s’installer durablement.