La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Dans les prairies étoilées

Dans les prairies étoilées

Marie-Sabine Roger

Le Rouergue

  • 24 mars 2017

    vie moderne

    Encore une belle galerie de personnages dans ce nouveau roman de Marie-Sabine Roger.

    J’ai aimé découvrir Prune l’originale qui invente des noms charmants aux objets de brocante qu’elle tente de vendre.

    J’ai aimé le dessinateur de BD et accessoirement de bestiaire si peu sûr de lui.

    Leurs deux chats si opposés : l’un est une carpette qui ronronne, l’autre ne cherche qu’à griffer.

    J’ai aimé leur maison à retaper sans eau chaude.

    J’ai aimé l’amitié avec Laurent, qui décède. Laurent qui a une passion pour les whiskies.

    J’ai aimé l’Oncle et la Tante Foune qui n’en fait qu’à sa tête.

    Et bien sûr, Marie-Sabine Roger nous parle d’amour.

    Comme le narrateur, j’ai regretté que ce livre se finisse trop vite, je serai bien resté encore un peu.

    L’image que je retiendrai :

    Celle de la Tante Foune et du Cousin Matthias fouillant l’appartement de Laurent à la recherche d’un testament qu’ils ne respecteront pas.

    Alex Mot à Mots


  • par (Libraire)
    5 juin 2016

    Sur un coup de cœur, Merlin et Prune ont acheté une maison en campagne dans laquelle les travaux à faire excèdent sans doute leurs capacités financières. Merlin est l'auteur d'une série de bandes dessinées qui rencontre un franc succès, Wild Oregon est "une utopie maussade ou une dystopie joyeuse" selon comment on voit la vie; Le héros, Jim Oregon ressemble fort à Laurent, le meilleur ami de Merlin, comme d'autres personnages ressemblent à des personnes de l'entourage du dessinateur. Aquarelliste, Merlin peut passer des journées entières a peindre les planches de la Grande encyclopédie des Oiseaux d'Europe.
    Mais Laurent décède en léguant à Merlin sa collection de deux cents bouteilles de whisky et en lui demandant de faire rencontrer un grand amour à son personnage de BD. Il faudra qu'il lui soit fidèle -précisons ici que Laurent n'a pas été un exemple de fidélité en amour- et qu'ensuite, Merlin achève la vie de Jim Oregon. Merlin doit donc envisager deux impossibles : trouver un grand amour de Jim Oregon qui soit digne de Laurent, achever sa série...
    Avec ce roman, Marie-Sabine Roger nous fait toucher du doigt la réalité de l'écrivain dont l'imagination travaille à faire vivre des personnages qui mènent leur vie indépendamment de la volonté de leur auteur. Elle montre que l'univers romanesque des auteurs s'inspire de la réalité qu'ils côtoient ou qu'ils vivent.
    Dans le roman, on passe sans cesse de la vie réelle de Merlin et de toute une tribu de personnages truculents à celle des personnages de BD qu'il dessine.
    De Marie-Sabine Roger, j'en étais resté à ses romans pour adolescents Attention fragiles et Le Quatrième soupirail qui abordaient des sujets graves, inquiétants et dramatiques. Des romans qui témoignaient d'une capacité d'attention au tragique de la vie humaine. Ce roman est plutôt drôle et divertissant, plein de poésie et d'humour, même dans les commentaires fort pertinents sur la création artistique. J'ai aimé la description juste et sensible d'une belle amitié, les personnages hauts en couleurs, l'inventivité de l'auteure, cet incessant va-et-vient entre deux mondes..
    C'est un roman très réussi !


  • par (Libraire)
    14 mai 2016

    J'ai ri, j'ai eu les yeux humides, j'ai adoré!

    "Les prairies étoilées" sont une véritable déclaration d'amour d'un illustrateur, certes un poil narcissique, à ses personnages de BD. Des personnages qui n'en font qu'à leur tête, qui prennent leurs aises dans la vie réelle de leur créateur, qui n'est autre que le personnage principal de Marie-Sabine Roger... Vous me suivez?!
    Bref, ce roman est une réflexion drôle et émouvante sur les rôles imbriqués de l'auteur, du lecteur, des personnages et des personnes qui les ont inspirés...
    Un petit régal, servi par l'écriture fine et sensible de Marie-Sabine Roger.
    Marianne


  • 4 mai 2016

    A ne pas rater !

    Heureux en amour depuis quinze ans, Merlin et Prune un couple de quinquagénaires cèdent au charme d’une maison en campagne avec quelques travaux à faire. Merlin est auteur à succès d’une série BD Wild Oregon (« C’est une utopie maussade, ou une dystopie joyeuse , selon que l’on voit le verre à moitié vide ou plein ( « half full or half empty », pour mes dix lecteurs anglophones). Un univers totalement déjanté, entre le western traditionnel et la fantasy la plus pure, dans lequel mon justicier, Jim Oregon, poursuit inlassablement les méchants de tous bords, dans des histoires au cours desquelles le burlesque se mêle au polar noir, sur fonds de science-fiction un poil écologique »). Il est également aquarelliste pour "La Grande encyclopédie des Oiseaux d’Europe" et du fait un peu spécialiste de ces animaux.
    Tout va pour le mieux mais Laurent le grand ami de Merlin décède. Une amitié vieille de vingt ans qui lui a permis de rencontrer Prune et surtout Merlin s’est inspiré de Laurent pour son personnage principal de sa BD Jim Oregon. « Je venais de perdre à la fois mon ami le plus proche, le principal héros de mon univers, et mon fan de toujours. Le deuil pèserait lourd. Et je ne l’acceptais pas ».

    Comment poursuivre Wild Oregon alors que Laurent n’est plus là ? Et quand Merlin découvre les deux dernières volontés de Laurent tout se complique sérieusement pour lui. Via son crayon, ll faudrait lui faire rencontrer le grand amour et ne pas le gâcher ( comme il a pu le faire durant son vivant) puis que Jim tire sa révérence. Ce qui reviendrait à terminer sa BD. Tiraillé, Merlin est perdu entre rendre ses lecteurs orphelins et l'envie de poursuivre les aventures de Jim.

    Avec ce nouveau roman, Marie-Sabine Roger nous entraîne dans le monde de la BD, celui de l’artiste et de la création "Les artistes sont poreux, ils n'ont pas de limite, leur imagination déborde sans arrêt. Leur univers transpire, puis se matérialise, devient réalité, se met à exister d'une existence propre. Il leur survit parfois. Parfois même, longtemps".
    Et elle a écrit un double roman : celui de la réalité de Merlin et celui du monde où il évolue avec ses personnages papiers qui prennent vie comme par magie. Et c'est diablement réussi !
    Une fois de plus Marie-Sabine Roger fait mouche sur toute la ligne avec sa bienveillance, son humanité , son humour et sa sensibilité avec des personnages comme l’oncle Albert et ses quatre-vingt-quatorze printemps ("Pour bien comprendre l’oncle Albert, il faut savoir parler Pléiade couramment"), la délicate et fantaisiste Prune, Lolie et Genaro qui sont "des intégristes de la démocratie".

    Une lecture d'une seule traite entre émotions et sourires où j'ai eu le cœur serré par les très justes réflexions sur l'auteur et par les passages criants de vérité sur les ressentis du lecteur mais également ceux sur l'amitié. A ne pas rater !

    "Il y a les hommes d’un seul amour, je suis l’auteur d’un seul héros. "

    "Dans une bonne BD fidèle aux lois du genre, il faut une morale qui fasse rêver les gens. Le brave est éternel. La vérité triomphe. Les truands sont châtiés, les traites confondus, les voleurs démasqués, les criminels punis. Tout l'inverse de la vraie vie."