La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

  • 20 juin 2013

    Les tribulations d'un aspirateur en Palestine

    L'art de conter, quand il est maîtrisé à ce point, procure un plaisir incroyable au lecteur. Meir Shalev nous narre avec verve et tendresse le quotidien des siens, premiers pionniers juifs partis d'Ukraine pour rejoindre Nahalal, un mochav de Galilée. Le fil rouge est le "sweeper" que le frère du grand-père de l'auteur expédie en Palestine. Cet aspirateur,venu des Amériques, est un cadeau empoisonné que l'émigré qui a choisi le camp du capitalisme, destine à sa belle-soeur Tonia, obsédée par la propreté. Il sait que l'appareil va susciter de nombreux commentaires au sein de la communauté agricole, qui ne jure que par le socialisme et la serpillière pour nettoyer les sols !

    Les tribulations de cet aspirateur dont Meir Shalev nous fait partager les sentiments (personnification très amusante) nous sont contées petit à petit. Les digressions sont nombreuses et nous amènent à découvrir les membres de la famille, la redoutable Tonia qui régente son monde et mène une lutte incessante contre la poussière, son mari, intellectuel devenu agriculteur malgré lui pour que la terre d'Israël devienne prospère, leurs enfants élevés à la dure mais toujours une histoire, une anecdote aux lèvres pour que le travail paraisse moins pesant. L'auteur ne s'attarde pas sur le contexte historique, éventuellement sujet à polémique. Il ressuscite par la magie de son verbe sa famille avec ses histoires petites et grandes et sa démarche ne peut que plaire à la nostalgique qui sommeille en moi.
    Un très joli roman entre tendresse et humour, à ne pas manquer !