La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Courir

Courir

Jean Echenoz

Les Éditions de Minuit

  • par (Libraire)
    17 septembre 2012

    Courir

    Emile avait horreur du sport ; il sera le fleuron de tout un pays, de tout un parti. Ce conte tchèqueavec des usines, des cross, des militaires et des procèsEchenoz le chronique à un trot pressé : celui du discipliné, de l'indiscipliné Emil Zatopek.


  • 27 décembre 2010

    Le portrait touchant d'un homme passionné emporté malgré lui dans une course sans fin.

    J'ai aimé :
    Le style de Jean ECHENOZ : très minimaliste, il parvient à rendre parfaitement la course effrénée du jeune Emil. Le récit est vivant.

    - Le portrait émouvant de cet homme. Il s'agit d'un roman basé sur un personnage réel. Si le récit puise ses sources dans la vie réelle d'Emil Zatopek, il n'est pas totalement biographique puisque des zones d'ombres demeurent. Jean Echenoz a épuré le récit de façon à ne garder de la biographie du coureur que les évènements principaux. Nous suivons la trajectoire de cet homme que l’on nommait « la locomotive » avec stupeur et tremblements… Quand va-t-il s’arrêter ? Va-t-il courir toute sa vie au risque de laisser sur le bas-côté un peu de lui-même ? Que va-t-il gagner ? Il ne s’agit pas simplement de trophées dans cette course infernale, mais d’une vie passée à courir presque malgré soi vers on ne sait quel ailleurs idéalement meilleur. Une course contre la montre, une course contre la mort…

    - Le portrait d’une époque : L'histoire se déroule dans la Tchécoslovaquie communiste des années 40 et 50. Nous suivons donc en toile de fond l'occupation allemande puis la mise en place du régime stalinien à Prague. Emil Zatopek est aux prises avec les instances dirigeantes de son pays qui l'utilisent politiquement avant de l'abandonner quand ses performances ne sont plus aussi brillantes.


  • par
    26 septembre 2010

    Courir

    D'emblée, je n'aurais pas choisi ce livre mais curiosité oblige, je l'ai ouvert et je l'ai lu ...
    Quel ressenti ? difficile à exprimer car c'est une biographie, sans en être une ...

    J'ai découvert la vie d'un robot que l'on met au point et qui, rodé, tourne à plein régime et qui, usé, est mis au rebut.
    Mais il s'agit d'un homme, EMIL ZATOPEK, qui certes est un athlète, mais qui connait également des émotions, des souffrances, des joies et des déceptions ...
    Comment réagit-il lorsqu'une sortie du territoire ou un visa d'entrée lui est refusé alors qu'il s'est imposé un entraînement d'enfer en vue d'une comptétion ou encore, comment vit-il les honneurs dont il est entouré et le bannissement final ?
    Ne pas avoir eu de réponse à te type de questions m'a frustrrée et l'apect répétitif des descriptions des courses m'a lassée.
    C'est néanmoins un livre qui ne m'a pas laissée indifférente et qui m'a donné l'envie de mieux connaître l'homme qu'était Emil Zatopek.