La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Les années glorieuses, Le Grand Monde, Roman

Pierre Lemaitre

Calmann-Lévy

  • par (Libraire)
    4 mai 2022

    Histoire de fratrie, roman d'aventure, saga familiale description d'une époque de Mai à Novembre 1948 la famille Pelletier va nous en faire voir de toutes les couleurs. Entre Beyrouth, Paris et Saigon, entre des meurtres de jeunes femmes et la guerre d'Indochine, entre les arnaques et les perversités multiples, un nouveau roman de Pierre Lemaitre est jubilatoire.
    Delphine


  • 22 avril 2022

    famille, Indochine

    Le tout, avec la maestria que l’on connaît de l’auteur, son humour, son art des personnages et des situations.
    J’attendais les vacances pour me lancer dans son dernier roman, que j’ai dévoré en deux jours, prise dans le tourbillon indochinois avec Etienne à la recherche de son amant Raymond ; Jean et son irascible femme Geneviève ; François et sa rubrique des faits divers ; Hélène et sa vie parisienne.
    Les parents Louis et Angèle ne sont jamais loin qui laissent leurs enfants partir dans le Grand Monde, loin de l’usine de savon familiale de Beyrouth.
    J’ai aimé, à la fin du roman, retrouver des personnages des Enfants du désastre.
    J’ai aimé que Le Grand Monde soit à Saïgon une salle de jeu où l’on fume de l’opium, comme si la vie était un vaste terrain de jeux enivrant.
    J’ai aimé les leitmotivs : la bagouze de Gaston le collègue d’Etienne, dont la grosseur signifie l’enrichissement ; le bonnet à pompons en forme de moule à charlotte de Laon le gourou ; le chat Joseph qui accompagne Etienne à Saïgon et qui s’installe sur le radiateur ; l’appareil photographique d’Etienne qui ne sait pas cadrer une photo…
    J’ai aimé découvrir l’enrichissement en piastres : business as usual…
    Un roman un peu policier qui montre qu’il faut toujours chercher l’argent (d’où il vient, où il va).
    L’image que je retiendrai :
    Celle du nombre de bouteilles de vin blanc bues par les différents personnages et en famille.


  • par (Libraire)
    31 mars 2022

    Fresque sociale et politique

    Dans cette nouvelle trilogie , Pierre Lemaître nous plonge au coeur des trente glorieuses .
    A travers la famille Peltier installée au Liban, nous suivrons le destin de ces hommes et ces femmes aux prises avec les grands évènements de l'Histoire.
    Des histoires d'amours impossibles , la guerre d' Indochine , la corruption et n'oublions pas les meurtres !
    Un roman savoureux, jubilatoire et cruel. Une fresque sociale et politique incomparable !
    On adore !
    Mila


  • 24 mars 2022

    Embarquez pour un voyage autour du monde. Un grand roman d'aventure !

    - Marine -


  • par (Libraire)
    9 mars 2022

    Les ingrédients d'une saga

    Une grande saga au souffle romanesque pour ce nouvel opus de Lemaitre.
    Tout y est : les décors, le contexte et les personnages.
    Un récit palpitant au temps des 30 Glorieuses pour ce voyage au cœur de l’âme humaine.

    Isabelle


  • par (Libraire)
    2 mars 2022

    Le Grand monde

    Pierre Lemaitre poursuit son exploration du XXème siècle entamée avec la trilogie « Les Enfants du désastre ». Ce nouveau roman inaugure une tétralogie qui s’articule avec brio au premier cycle.
    Il ne faut point trop en dire afin de ménager la surprise mais Au revoir là-haut apparaît comme le prologue du Grand monde.
    Résumer l’intrigue sans la déflorer serait voué à l’échec : je ne peux que vous enjoindre de lire cet excellent roman d’aventures- tel que le définit lui-même l’auteur- flirtant avec le roman noir et la fresque historique. On y retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de l’auteur : des personnages savoureux, l’humour mordant et le cynisme jubilatoire propres à Lemaitre. En résumé : un excellent roman populaire au sens noble du terme. On le referme admiratif, sans voix face à tant de génie et on se dit « A quand le prochain ? »


  • 28 février 2022

    Le Grand Manège

    Et c'est reparti pour un tour ! Roulez jeunesse, le monde est devant vous...
    Voilà donc le premier tome de la future trilogie de Pierre Lemaitre sur ce qu'il est convenu d'appeler les Trente Glorieuses, en France au XXe siècle. Après la famille Péricourt dans l'entre deux-guerres, découvrons les années 50-70, la famille Pelletier et ses quatre enfants : Bouboule, le looser, Etienne le rêveur amoureux, François l'étudiant journaliste, Hélène la p'tiote rebelle.
    Et Joseph, le chat
    Tout commence au Liban, à Beyrouth, où M. Pelletier père gère, avec savoir et autorité, une savonnerie. Tout se poursuit entre Paris et Saïgon, au moment où se termine la guerre d'Indochine, dans une odeur de pourriture et de trafic de piastre.
    C'est du Lemaître, on l'a dit !
    Donc maitrisé. Bien construit. Des personnages parfois inégaux, certains très vivants, d'autres moins épais, personnages épinglés sur un tableau". Mais on s'en fiche. On veut savoir. On a envie. On tourne les pages.
    Il y a la dose de suspens qu'il faut à chaque fin de chapitre pour que l'on ait vite, vite, envie de lire la suite.
    Et le lecteur va de surprise en surprise jusqu'au bout des 592 pages très documentées que compte ce premier tome.
    Un très bon, un excellent roman populaire, au sens noble du terme.


  • par (Libraire)
    14 février 2022

    MERCI!

    Industriels à Beyrouth, la famille Pelletier vit confortablement. L'année 1948 est particulière pour eux, marquée par le départ des enfants vers Paris et Saïgon. Pierre Lemaitre décrit la vie quotidienne à Paris encore marquée par la guerre et les restrictions, le bouillonnement de la presse mais aussi le début de la guerre d'Indochine. C'est FORMIDABLE! On ne s'ennuie pas une seconde, on rit, on pleure, on a peur pour Jean et Etienne. Et cerise sur le gâteau, la dernière partie est un très joli clin d'œil à Au revoir la-haut. Merci M. Lemaitre, votre roman est un rayon de soleil dans la grisaille de l'hiver! Vivement la suite!
    Valérie


  • 4 février 2022

    Saga addictive

    Le feuilleton captivant de cette rentrée littéraire est présenté par Pierre Lemaitre avec Le grand monde mêlant fresque sociale, historique et politique lors de l’après seconde guerre mondiale. Les tickets de rationnement étaient encore d’actualités. Il faut attendre deux ans pour avoir une voiture. Les logements quand on avait la chance d’en avoir un n’avaient pas de confort. La France s’embourbait déjà en Indochine…

    La famille Pelletier habite à Beyrouth, précisément Avenue des Français, proche de l’entreprise de savonnerie où les deux parents travaillent sans relâche depuis plus de trente ans. D’ailleurs, les bénéfices sont là puisque les manufactures de Tripoli et d’Alep ont été rachetées.

    Louis et Angèle forment un couple souvent attentif l’un vers l’autre, même si Angèle est un condensé d’idées reçues, tributaire de sa vision très économique du monde par manque de curiosité et d’ouverture. Quatre enfants presque tous adultes forment leur famille. Et de mars 48 à novembre 48, Pierre Lemaitre nous fait pénétrer dans leur intimité.

    De Beyrouth à Paris en passant par Saïgon, six petits mois dans la vie de cette famille ! Et, quelle famille …

    Jean, l’aîné, la trentaine, a toujours été maladroit, lourdaud et même replet. Sa ressemblance avec Ribouldingue des Pieds Niklelés lui vaut depuis, presque toujours, le surnom de Bouboule. Son père le pensait capable de reprendre l’entreprise familiale principale. Seulement, comme la moindre décision le met dans ne angoisse terrible, son expérience a été un fiasco complet !

    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2022/02/01/pierre-lemaitre/


  • par (Libraire)
    25 janvier 2022

    Sur fond de guerre d'Indochine, l'histoire incroyable, saisissante... d'une famille au cœur des évènements.
    Une famille qui nous intrigue, qui nous happe, s'incruste dans votre esprit !
    Des "figurants", une époque, des liens qui eux aussi vous poursuivent.
    Un excellent moment de lecture. Vivement la suite !!!


  • par (Libraire)
    25 janvier 2022

    Pierre Lemaitre continue son portrait du XXe siècle à travers le destin de la famille Pelletier, propriétaire d'une savonnerie au Liban. Entre les histoires d'amour, la guerre d’Indochine, les scandales politiques, les secrets de famille, le tout accompagné de quelques meurtres, encore un grand roman historique de l'écrivain qui ravit par sa plume et sa pointe d'humour.


  • par (Libraire)
    25 janvier 2022

    Coup de cœur de Cyril

    Beyrouth 1948. Après que le père Pelletier a construit un empire financier en vendant du savon, ses 4 enfants, en quête d'indépendance, quittent tour à tour le cocon familial . L'un chronique des meurtres pour un journal Parisien, un autre échoue à reprendre l'entreprise familiale, un autre encore se retrouve au cœur de la guerre du Vietnam et la dernière est un peu perdue....
    Tout le talent de conteur de Pierre Lemaitre transforme cette fresque familiale en un grand roman à la fois sombre, drôle et touchant. Encore une fois, une réussite !
    Librairie La Promesse de l'Aube