La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Nickel Boys, Roman

Colson Whitehead

Le Livre de poche

  • 30 juin 2022

    Roman bouleversant sur l’Amérique ségrégationniste des années 1960, "Nickel Boys" raconte l’histoire d’Elwood Curtis, jeune lycéen adepte de Martin Luther King. Victime d’une erreur judiciaire, il va découvrir l’enfer de la Nickel Academy, une maison de correction incroyablement violente.
    Ce récit émouvant et fort, porté par une structure narrative étonnante est un des plus beaux romans américains de ces dernières années.


  • par (Libraire)
    18 février 2022

    Ce qui est enterré ne le reste jamais vraiment…

    Floride, 1960. Malgré les discours de paix de Martin Luther King, les inégalités demeurent…

    Une erreur judiciaire et la vie d’Elwood Curtis bascule : plutôt qu’intégrer l’université, le jeune homme se retrouve condamné à purger sa peine à la Nickel Academy, maison de correction pour délinquants.

    Un véritable enfer fait d’abus et de sévices y attend le jeune homme.

    Inspiré de faits réels, Nickel Boys redonne une voix à ces jeunes que l’on a laissé pour compte, déshumanisé et oublié. Un roman choc et poignant mais surtout incontournable.


  • par (Libraire)
    9 février 2022

    I have a dream

    J'avais déjà été bouleversée par Underground Railroad, je suis à nouveau conquise par Nickel Boys.

    Encore une autre variation autour du thème de la ségrégation et des traitements réservés aux Noirs aux Etats-Unis. Sous couvert d'une chronique de vie, l'auteur sème des petits cailloux qui sont autant d'injustices révoltantes, et nous enfoncent petit à petit dans des bois bien menaçants et horribles du racisme à tout les niveaux, de la corruption, et des conséquences fatales sur des âmes innocentes.

    Le livre se déroule en 1960, est-ce que tout a réellement changé aujourd'hui? Les événements récents montrent qu'on peut en douter et qu'il y a encore des luttes à mener, un long chemin à parcourir, ce qui rend ce livre encore plus indispensable.

    Aurélie


  • par (Libraire)
    21 janvier 2022

    Après "Underground Railroad", Colson Whitehead nous parle à nouveau ségrégation et violences raciales dans les années 60.
    Inspiré de faits réels, ce roman raconte l'histoire d'Elwood, envoyé en maison de correction pour s'être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment.
    A la Nickel Academy, les coups pleuvent parfois sans raison, des élèves disparaissent mystérieusement, des vies se brisent pour toujours.
    C'est la découverte, des décennies plus tard, de plus de 30 corps d'enfants qui va lever le voile sur ce terrible épisode des Etats-Unis.
    Colson Whitehead signe là un roman fort, bouleversant, à lire absolument.


  • 21 janvier 2022

    Une réalité tragique et monstrueuse. A lire absolument !
    - Marine -


  • 20 janvier 2022

    Une première fois récipiendaire en 2017 du Prix Pulitzer pour « Underground Railroad », le journaliste et écrivain américain Colson Whitehead se voit récompenser une seconde fois par ce prestigieux prix pour son nouveau roman Nickel boys, rejoignant ainsi William Faulker et John Updike. Colson Whitehead déroule ici l’histoire d’Elwood, jeune noir américain élevé en Floride par sa grand-mère dans la droiture et le sérieux, bercé par les discours du Révérend King et promis à un brillant avenir. Mais la société américaine des années 60 en décide autrement et suite à un malentendu, Elwood se retrouve à la Nickel Academy, maison de correction déguisée en école, officiellement chargée de remettre les jeunes en difficulté sur les rails, la voie de l’honnête homme. Là où la raison du plus fort est toujours la meilleure, Elwood subira les humiliations de la ségrégation, endurera la violence d’un milieu carcéral où certains élèves disparaissent mystérieusement après une séance de « redressement » à la « Maison blanche », où sa peau et son âme garderont à jamais le souvenir nauséabond des lacérations du fouet. Quel chemin emprunter dans cet horizon bouché : l’avilissement, la fuite, la révolte ? Existe-t-il une infime possibilité de reconstruction pour l’enfant broyé par les griffes du diable une fois la « liberté » retrouvée ? Seule l’amitié avec Turner, un Nickel boy comme Elwood, apportera un peu de lumière à cet enfer quotidien. S’inspirant de faits réels, d’établissements de cet acabit ayant réellement existé, Colson Whitehead donne une nouvelle fois une résonance particulière à l’actualité brûlante des Etats-Unis. Dans ce récit bouleversant, singulier dans sa construction, dont le dénouement est aussi original qu’inattendu, affleurent à chaque page les paroles qu’on espérerait obsolètes de Martin Luther King « J'ai le rêve qu'un jour mes quatre enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés pour la couleur de leur peau, mais pour leur caractère ».


  • par (Libraire)
    19 janvier 2022

    Edifiant

    Après Underground Railroad, Colson Whitehead a réussi une nouvelle fois à me bluffer par sa maîtrise des personnages et sa capacité à dénoncer les dérives de la société américaine.
    Son personnage se retrouve pendant plusieurs mois dans un camp de redressement qui s'avère être une prison où l'ignominie et le racisme règnent en maître.
    Inspiré de faits réels.


  • par (Libraire)
    5 janvier 2022

    Les États-Unis dans toute leur brutalité et leur incohérence... Magistral !