La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

Fille

Fille

Camille Laurens

Gallimard

  • Née dans une famille de la petite bourgeoisie rouennaise, Laurence Barraqué a été élevée dans l’idée d’une supériorité des hommes (à la question « vous avez des enfants » son père répond, « non j’ai deux filles »). Cette domination se manifeste partout : à l’école, dans son cours de danse ou à la bibliothèque. Devenue adulte, elle doit faire face aux mutations de la société française et apprendre à vivre à l’ère du féminisme. Dans les années 90, elle deviendra mère : être une fille, avoir une fille : comment faire ? Que transmettre ?


  • par (Libraire)
    2 octobre 2020

    INCONTOURNABLE

    Cet ouvrage est une claque, un chef d'oeuvre !
    Il vous marquera lors de la première lecture mais également lors des nombreuses autres, au fil des années.
    Vous l'offrirez à de futurs parents, des adolescent(e)s.
    Vous le transmettrez ou le garderez précieusement pour tout ce qu'il vous a fait ressentir.
    Un style d'écriture tout simplement sublime où la justesse, l'émotion, le travail pour proposer un tel ouvrage côtoient la mise en exergue d'un inconscient humain qui façonne ou détruit l'être que nous sommes ou élevons.
    Dense, par les nombreux sujets abordés et magistralement bien écrit, vous serez happés par ce jeu d'équilibriste des pronoms personnels, par les uppercut à des pensées qui oppriment les filles...comme les garçons.
    Incontournable de cette RL 2020... même si il n'est que sur une liste de prix !

    Noëlline - Libraire


  • 29 septembre 2020

    Ce que c'est qu'être une fille, une mère, dans la chair et dans les mots. - Guillaume -


  • par (Libraire)
    26 septembre 2020

    C'est quoi être une fille née dans les années 60 ?
    Quelles sont les chances de ne pas être tripotée, humiliée, déconsidérée, rabaissée parce que fille ?
    Elle balance Camille Laurens et ça fait du bien, énormément de bien!

    A lire d'urgence!


  • par (Libraire)
    25 septembre 2020

    Fille de génération en génération

    Avec son écriture très juste, l'auteur nous parle de son expérience de fille, quand elle était enfant puis adolescente, quand elle allait en voyage linguistique en Angleterre où son prénom, Laurence, est masculin.
    Puis, en tant que mère d'une fille qui est un garçon manqué, ne veut pas porter de jupes et finira par lui annoncer son homosexualité ! Ironie des situations mais qui montre la lente évolution du statut des femmes au sein de notre société, formatée sur le modéle masculin.
    Pas un manifeste MLF car le texte m'a beaucoup plu en tant qu'homme !


  • par (Libraire)
    25 août 2020

    Transmission

    Que veut dire "être une fille" ?
    Qu'est-ce qui a évolué au fil des générations ?
    L'auteure, avec une plume trempée dans la générosité et une extrême justesse de ton, livre ici un texte d'une grande force !


  • par (Libraire)
    25 août 2020

    Qu'est-ce qu'être une fille ?

    Dans les années 60, Laurence naît dans une famille patriarcale qui aurait préféré un garçon. A son tour, Laurence met au monde une fille.
    Avec justesse et un ton mordant, Camille Laurens interroge sur le genre et l'importance des mots : la langue française dévalorise toujours le féminin (mauvaise fille, vieille fille, grammaire "le masculin l'emporte sur le masculin".


  • par (Libraire)
    24 août 2020

    Un destin de Fille !

    « Fille » de Camille LAURENS Ed Gallimard

    Un destin de Fille !
    En 1959, une enfant née, fille, alors que ses parents ne désiraient qu'un garçon. « Mais une fille c'est bien quand même ! »
    Ce "quand même" façonnera toute sa vie de fille, de femme puis de mère ; surtout que quelques années, plus tard, Laurence entendra son père répondre à la question : « avez-vous des enfants ? » par un « non, j’ai deux filles ! »
    Etre fille, devenir femme, puis mère. Tout ce qui se transmet de mère à fille. Mais aussi ce qui a évolué grâce aux transformations de la société.
    Pourtant le destin de Laurence sera à tout jamais marqué par les paroles de son père.
    Le poids des mots qui impacte une vie !


  • 22 août 2020

    Wow !

    "Une fille, c'est bien aussi."
    Aussi.
    Une histoire touchante et révoltante, qui témoigne de toutes ces violences, grandes, petites, subtiles, brutales, sexistes, éminemment ordinaires subies sur toute la vie d'une femme.
    Y aura-t-il une éclaircie, une nouvelle norme ?

    Écriture percutante, propos édifiant, roman impossible à lâcher.


  • par (Libraire)
    22 août 2020

    Naitre fille pour un père qui voulait un garçon n'est pas chose facile.
    Laurence n'a pas les attributs nécessaires pour satisfaire la fierté paternelle, surtout que "c'est encore une fille !".
    Fille, sœur, femme, mère, le roman de Camille Laurens est un parcours, mais également une réflexion sur plusieurs décennies sur ce qu'est être Femme.

    Delphine


  • par (Libraire)
    21 août 2020

    Coup de coeur de Laëtitia

    Quand on demande au père de Laurence s'il a des enfants, celui-ci répond "Non, j'ai deux filles". Voilà, le décor est planté. Dans les années 60, c'est toujours mieux d'être un garçon. Et au fil de la vie de la narratrice, on suit l'évolution des rapports hommes/femmes dans la société française, par le biais de l'intime et de la vie de cette femme, puis de sa fille. Un bon roman sur la construction de l'identité, surtout en tant que fille...
    Librairie la Promesse de l'Aube


  • par (Libraire)
    20 août 2020

    Qu’est-ce qu’être une fille ? Comment grandir et trouver sa voie quand on naît fille alors que son père aurait voulu un garçon ? Comment s’imposer, faire ses propres choix ? Et que transmettre à sa propre fille, comment l’élever ? Ces questions sont pertinentes, importantes, et aussi effrayantes… Camille Laurens les évoque avec beaucoup de subtilité dans ce roman intimiste qui nous emmène de l’enfance à l’âge adulte de la narratrice, Laurence. Un texte qui invite à la réflexion et au changement !


  • par (Libraire)
    16 avril 2020

    Laurence naît dans une famille bourgeoise rouennaise en 1959. Son père, médecin, aurait aimé avoir un garçon après leur première fille..c'est toujours mieux...il aura constamment ce regret dans la tête. La fille a toujours une position inférieure dès sa naissance. Laurence vit difficilement sa période de lycéenne jusqu'à l'accident...Puis elle se marie mais elle divorce. Sa fille semble être sa seule joie malgré le rapport conflictuel
    qu'elle vit avec elle.
    Roman intéressant sur l'évolution de la condition de la femme de ces quarante
    dernières années en France mais aussi sur les périodes fondamentales de l'enfance.


  • par (Libraire)
    14 avril 2020

    Un texte fort, juste et intime sur la condition des femmes et sur le rapport mère-fille souvent complexe dans une France d'avant Mai 68.
    Une clairvoyance incroyable, Camille Laurens n'épargne ni ses souvenirs souvent douloureux, ni ses proches dont elle sent bien soit la toute puissance soit l'impuissance face aux événements.
    Un récit sans pathos qui vous laisse pourtant souvent une impression de malaise tant la souffrance y est palpable.
    Un texte courageux et engagé qui interroge sur ce que cela signifie encore aujourd'hui de naître femme.


  • par (Libraire)
    1 avril 2020

    Portrait de femme

    Dans ce très beau texte, il est question de transmission, de féminité, de rapport mère fille. Laurence grandit à Rouen dans les années 60. Son père est médecin et sa mère est au foyer. Très vite on lui fait comprendre qu'une fille est inférieure à un garçon. Ce roman questionne qu'est-ce qu'être une femme? Comment se construit-on en tant que telle à cette époque ? Un texte éblouissant de justesse.


  • par (Libraire)
    4 mars 2020

    Une vie de fille, de femme

    Camille Laurens réussit en un roman à nous raconter une vie de fille, puis de femme. Fille de son père et sa mère, qui attendaient un garçon, une vie de sœur puînée, puis plus tard, de mère à son tour, d'une fille. Qu'est-ce qu'on attend d'une fille, dans le cercle familial, dans la société, dans son couple, que doit-on être, paraître, que peut-on dire, faire? Un roman qui touche à différents sujets intimes (désir de maternité, genre, sexualité, avortement, deuil...), sensibles, sans jamais tomber dans le voyeurisme. Un livre qui pourrait être la somme de plusieurs romans d'Annie Ernaux, la même force, la même justesse. Émouvant et brillant!