La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Vaincre à Rome

Vaincre à Rome

Sylvain Coher

Actes Sud

  • par (Libraire)
    20 septembre 2019

    A LIRE EN REPRENANT SON SOUFFLE!

    Roman à lire d'une traîte en reprenant son souffle à chaque chapitre!! En effet c'est le récit par l'éthiopien Abebe Bikila de sa victoire au marathon de Rome en septembre 1960 en battant le record du monde et savourant d'autant plus sa victoire que la guerre de décolonisation entre l'Ethiopie et l'Italie est encore dans les têtes. Ancien soldat, il a couru pieds nus et ne figurait pas dans les favoris. Ce texte est remarquable car nous sommes plongés dans les pensées et le ressenti de l'athlète et il n'est pas nécessaire d'aimer le sport pour apprécier!


  • par (Libraire)
    24 août 2019

    "Les départs sont toujours victorieux, seules les arrivées sont méprisables". Il faut gagner.
    Sylvain Coher nous fait entrer dans la tête de Abebe Bikila, marathonien, sportif de légende et courir avec lui les 42 km de son odyssée, le 10 septembre 1960, sous la chaleur écrasante du soleil romain.

    Conseillé par Roselyne


  • par (Libraire)
    16 août 2019

    Conseillé par Stéphanie, libraire

    Un roman captivant sur la force morale et physique que nécessite la course de fond. Beaucoup de références littéraires, historiques - l'histoire de l'Ethiopie, la Rome antique et l'Italie fasciste - ponctuent ces kilomètres parcourus par le jeune coureur. Un exploit sportif hors du commun à savourer bien installé sur son canapé !


  • par (Libraire)
    9 août 2019

    Vaincre !

    Abebe BIKILA a 28 ans quand il va courir le marathon, ultime épreuve des jeux olympiques de Rome en 1960.
    Un berger, un soldat, une panthère prête à bondir !
    Un jeune Éthiopien décidé à venger son pays mis à genou par Mussolini vingt ans plus tôt.
    Dans " Vaincre à Rome" Sylvain COHER nous entraîne au rythme des pieds nus du coureur Abebe d'une force mentale incroyable qui lui permettra de distancer tous les concurrents y compris ceux considérés comme les plus forts. Le temps de dévorer les 42 kilomètres, la Petite Voix d'Abebe nous raconte son histoire, celle qui l'a mené aux Jeux, comment l'appel de la liberté peut rendre invincible.
    Un jeune africain, sa peau noire, son short rouge sang, son maillot vert au dossard numéro 11, dans l'ombre du peloton pendant la majeure partie de la course, d'une foulée majestueuse, sera couronné d'or au sprint final ! Héroïque !
    "Vaincre à Rome" de Sylvain COHER Éditions Actes Sud parution 21 août.


  • par (Libraire)
    2 août 2019

    Jeux, enjeux

    L'auteur nous entraîne au pas de course dans la tête et les jambes d'un coureur de fonds éthiopien, futur vainqueur du marathon des Jeux Olympiques de Rome en 1960. Un récit intérieur qui suit le rythme de la course, évoque son déroulement et son parcours dans la ville éternelle, le mano à mano entre les deux hommes de tête, la tactique à mener pour vaincre. Au-delà de la course, le récit à la prose agréablement travaillée et joliment ciselée évoque les enjeux historiques, politiques et symboliques que revêt cet événement entre l'Ethiopie et l'Italie, l'Afrique et l'Europe en période de décolonisation, l'homme noir et l'homme blanc mais aussi les aspects plus personnels de l'athlète, sa mère, sa jeune épouse et son entraîneur qui poussent le coureur aux pieds nus à ainsi se surpasser.