La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

Une saison à Hydra

Une saison à Hydra

Elizabeth Jane Howard

Quai Voltaire

  • par (Libraire)
    27 juillet 2019

    L'été peut tout à fait être l'occasion pour vous de passer une saison à Hydra ! Mais le reste de l'année conviendra aussi ! Ce roman écrit en 1959 est très "Quai Voltaire" : extrêmement bien écrit et bien construit, romanesque à souhait et très british. Bref, un délicieux moment de lecture en perspective !
    Laëtitia


  • 28 juin 2019

    Dramaturge à succès, Emmanuel Joyce recherche une comédienne pour sa nouvelle pièce. Lilian, l’épouse d’Emamnuel, et Jimmy Sullivan, son imprésario, gravitent autour du dramaturge. Embauchée en tant que secrétaire d’Emmanuel, la jeune Alberta découvre ce microcosme. Entre Londres, New-York et la Grèce, on suit ce quatuor. À 60 ans, Emmanuel est admiré de tous. Jimmy se plie à ses quatre volontés et à ses caprices, Emmanuel se comportant un peu comme un enfant gâté tandis que Lilian porte en elle le deuil de leur enfant décédé en bas âge.

    Nous sommes au début des années 1950 et Alberta se soucie du quand dira-t-on et et de certaines normes en vigueur. Détonante par sa candeur et par sa droiture d’esprit, vive d'esprit, son éducation contraste avec les autres personnages plus libres de leurs faits et gestes. Sauf qu’Emmanuel s’éprend d’elle et voit en elle la comédienne parfaite pour incarner le rôle principal de sa future pièce. Avec beaucoup de charme, l’auteure aiguise notre curiosité. Les dialogues, les descriptions et les pensées des personnages nous dévoilent leurs préoccupations personnelles futiles ou plus profondes. Que ce soit les différentes facettes du couple formé par Emmanuel et Lilian, les évolutions infimes et les questionnements des personnages, tout est rendu avec subtilité. Sans chercher à nous rendre sympathique ce quatuor, les petits pics décochés sont ironiques et quelquefois cinglants.

    Ce roman est doté d’un charme suranné mais surtout de finesse. L’écriture d'Elizabeth Jane Howard distille une beauté poétique qui se délecte et dont on s’imprègne. Certes il y peu d’action et certains pourront trouver ce roman ennuyeux mais tout l’intérêt réside dans l’exploration de la psychologie des personnages. Les derniers chapitres qui se déroulent sur l’île d’Ydra sont de toute beauté !
    https://claraetlesmots.blogspot.com/2019/06/elizabeth-jane-howard-une-saison-hydra.html