La librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr
 

L'été de Katya

Trevanian

Éditions Gallmeister

  • 3 décembre 2018

    Suspense

    L’été avant le déclenchement de la guerre de 14. Le jeune docteur Jean-Marc Montjean tout juste diplômé, revient s’installer à Sallies, petit village du Pays basque dont il est originaire.

    Rapidement, il est appelé à soigner Paul Treville dont la jolie sœur jumelle, Katya, l’intrigue de plus en plus.

    Bien accueilli chez les Treville, le jeune médecin devient un ami de la famille, qu’il fréquente assidûment en dépit d’une certaine ambiguïté dans leurs relations.

    Et même s’il devine derrière leurs hospitalité et bonnes manières un lourd et douloureux secret, il ne peut s’empêcher de tomber éperdument amoureux de Katya, quelles qu’en soient les conséquences.

    Et ces conséquences, il ne les découvrira qu’une fois le drame arrivé.

    L’auteur nous a laissé toutefois quelques indices dans les pages qui composent son roman. Trop peu pour que nous puissions entrevoir la cause du drame, juste assez pour faire monter la tension.

    Une tension qui monte petit à petit, au rythme languide d’un été chaud et pluvieux dans cette région, au rythme des amoureux en tout bien tout honneur qui se découvrent.

    Un roman sur les Pays Basque et ses traditions, mais aussi sur les débuts de la psychiatrie.

    Le personnage de Katya que l’on n’oublie pas.

    L’image que je retiendrai :

    Celle du Dr Gros qui accueille Jean-Marc dans sa clinique et qui est un joyeux coureur de jupons.

    https://alexmotamots.fr/lete-de-katya-trevanian/


  • 10 novembre 2017

    Conseillé par Lucie

    Été 1914. Cette saison, si particulière et si chaude, annonce un grand bouleversement dans la vie de Jean-Marc Montjean. Ce jeune médecin, originaire du Pays Basque, retourne dans sa région natale pour travailler auprès d'un vieux praticien. Quelques jours après son arrivée, Jean-Marc se rend au domaine familial des Tréville pour soigner Paul. Le charme de Katya, sa sœur jumelle, le subjugue littéralement. C'est à partir de cette rencontre que tout va basculer...
    Un roman de Trevanian qui ne ressemble à aucun autre. Un véritable pastiche de la littérature française et un véritable coup de cœur. À lire sans plus attendre !


  • 2 novembre 2017

    Par un bel été, le dernier avant la Première Guerre mondiale, Jean-Marc rencontre Katya, une jeune aristocrate parisienne arrivée depuis peu dans la station thermale où il travaille La demoiselle est ravissante et pleine d'esprit, il tombe immédiatement sous son charme.. .
    Pour la courtiser, il se rend chaque jour dans la villa isolée qu'elle occupe avec son père et Paul, son frère jumeau. La famille semble un peu curieuse; Katya voit un esprit dans le jardin, son érudit de père n'a pas l'air d'être bien en phase avec la réalité, son frère se montre agressif et demande constamment à Jean-Marc de ne pas se montrer trop intime avec la jeune fille.
    Il semblerait que quelque chose ne tourne pas tout à fait rond dans cette famille. Mais quoi ? Ce que Freud appelait l'inquiétante étrangeté, peut-être....
    Entre roucoulades amoureuses avec la jeune fille, joutes oratoires avec le frère arrogant et les élucubrations du père, l'histoire se languit jusqu'à ce que s'insinue une touche de mystère, quand est enfin révélée la raison qui a poussé cette famille à vivre recluse loin de Paris.
    Il ne se passe pas grand chose entre l'apéritif, le thé, le café et le cognac. Ah si, un pique-nique quand même ! Pour avoir de l'action, il faut attendre les toutes dernières pages.
    En bref, c'est un roman légèrement gothique dont l'intrigue se déroule dans une atmosphère quasi proustienne. C'est fort agréable au début mais ça finit par devenir un peu lassant.


  • par (Libraire)
    25 octobre 2017

    Fol amour

    Un roman envoûtant qui laisse le lecteur abasourdi, ébahi. Une histoire d'amour d'apparence banale, un été caniculaire au Pays basque en août 1914 qui ne laisse rien présager d'avenant. Et le roman d'amour se transforme en roman noir, puissant et comme maléfique. Tout le talent du mystérieux auteur Trevanian est là, indéniable et prodigieux.