La librairie vous accueille du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
27 rue Franche, 71000 Mâcon - 03 85 38 85 27 - cadran.lunaire@wanadoo.fr

L'enfant qui

L'enfant qui

Jeanne Benameur

Actes Sud

  • 2 août 2019

    Un beau conte poétique, triste, lancinant
    L’enfant ne parle pas
    Il est seul
    Il marche beaucoup
    Sa mère, une gitane à la jupe rouge fanée est partie
    Il vit avec son père menuisier et sa grand-mère
    Qui parle à l’enfant ?
    Qui est ce « nous » ?
    L’enfant est-il un garçon ou une fille ?
    Peu importe
    La magie opère et on se laisse embarquer par ces phrases plus belles les unes que les autres dans un monde où l’imaginaire est maître.
    La nature et le corps sont complices pour aider l’enfant à s’inventer.
    Jeanne Benameur est une magicienne des mots et des personnages.


  • par (Libraire)
    26 août 2017

    Superbe, poétique.

    Dans ce livre rempli d'émotions, Jeanne Benameur s'adresse à un enfant, obsédé par l'absence de sa mère, qui erre dans la forêt accompagné d'un chien imaginaire. L'écriture est superbe, poétique.


  • 19 août 2017

    enfance

    Il m’a plu, cet enfant qui a perdu sa mère, cet enfant qui a vu son père n’utiliser que ses poings, cet enfant qui part en foret retrouver les mots de sa mère.
    Comme souvent, Jeanne Benameur sait faire naître des images et des sensations avec peu de mots choisis. Sans en dire trop, jamais, de façon à nous laisser ressentir son texte.
    J’ai aimé suivre l’enfant, mais aussi son père par cette journée particulière, et sa grand-mère. Chacun, à leur façon, trouveront leur voie pour sortir du chagrin.
    Plonger dans un roman de cette auteure, c’est passer un moment de lecture hors du temps, dans un monde qui est le notre, mais pas tout à fait non plus. Il s’en dégage une certaine poésie.
    Une belle réflexion sur la mort et les êtres disparus qui nous sont chers.


    L’image que je retiendrai :

    Celle de la jupe rouge délavée de la mère de l’enfant ; et ses bracelets de perles.

    http://alexmotamots.fr/lenfant-qui-jeanne-benameur/


  • par (Libraire)
    3 juin 2017

    La beauté d'une plume

    Avez-vous lu des textes de Jeanne Benameur? Si non, ce serait dommage de passer à coté de son dernier opus : « L’enfant qui ». Magicienne des mots et des phrases, Jeanne Benameur séduit par tout ce qui est sous la surface de son écriture. On a envie de lire doucement, pour ne pas en perdre une miette, pour savourer chaque moment de lecture.
    Comme souvent chez elle, la peinture des personnages est l’élément majeur, et on accepte de la suivre dans le dédale de ses textes. Dans « L’enfant qui », il y a tout d’abord l’enfant, en manque de mère, et qui arpente la forêt de son imagination. Puis le père en détresse, en manque, et la grand-mère, enracinée dans le passé.
    Un vrai bijou !


  • par (Libraire)
    29 mai 2017

    La poésie affleure à chaque page de ce court mais dense roman.
    Une femme disparaît, laissant dans le désarroi trois personnages. Chacun ressent cette absence d'une manière différente. Nous allons nous attacher essentiellement aux pas de l'enfant.
    Dans une langue magnifique, ciselée où chaque mot a son importance, l'auteure nous entraîne dans les méandres de l'écriture.
    Et l'on referme ce roman avec un sentiment d'avoir partagé avec d'autres un bonheur infini de lecture.